Publié dans vie de lectrice

Mon année 2018, côté livres

Ces livres pour lesquels on perd conscience de tout ce qui nous entoure, et qu’on a hâte de retrouver lorsqu’on les pose, n’ont pas été si nombreux cette année, deviendrais-je trop exigeante ?
Pour vous présenter le meilleur du meilleur, j’ai repris « Une année de livres », une idée de Delphine et Nicole, à laquelle Jérôme a rajouté quelques items :

1) Ma première lecture de l’année ?
Un livre que je voulais lire depuis longtemps, Dalva de Jim Harrison
dalva
2) Le livre le plus bref que j’ai lu ?
Le dimanche des mères de Graham Swift, 142 pages magiques, denses et surprenantes
dimanchedesmeres
3) Le livre le plus dépaysant ?
Une bouffée d’air pur de Amulya Malladi, qui m’a emmenée en Inde, à Bhopal
Unebouffeedairpur4) La plus belle couverture de l’année ?
Wilderness de Lance Weller, pas seulement une belle couverture, une histoire très puissante aussi
wilderness5) Un nouvel auteur découvert cette année ?
Imaginer la pluie de Santiago Pajares, dont c’est le seul roman traduit en français pour le moment
imaginerlapluie6) Le livre dont l’écriture m’a éblouie ?
De bois debout de Jean-François Caron, un style unique, étonnant, qui m’a conquise
deboisdebout7) Le meilleur personnage de l’année ?
L’écart d’Amy Liptrot, une personne réelle a surpassé les personnages de fiction
ecart8) Le livre que j’attendais le plus ?
LaRose de Louise Erdrich, repéré déjà en VO, mais la traduction valait le coup d’attendre
larose
9) Le livre le plus déstabilisant ?
Dans les angles morts d’Elizabeth Brundage, bien plus profond que le thriller psychologique qu’il semble être… (il sort en poche très bientôt !)
danslesnaglesmorts10) Le livre le plus inattendu ?
Éléphant de Martin Suter ou comment se passionner pour une histoire de SDF, d’éléphant rose et de manipulation génétique
elephant11) Le livre que j’ai enfin lu ?
L’art de perdre d’Alice Zeniter, et j’ai bien fait d’attendre et de le savourer tranquillement en cette fin d’année
artdeperdre12) Mon plus gros pavé ?
4321 de Paul Auster et ses 1024 pages passionnantes
432113) Le livre le plus émouvant ?
La poudre et la cendre de Taylor Brown, une belle histoire d’amour entre deux très jeunes gens sur fond de guerre de Sécession
poudreetlacendre
14) Le livre le plus drôle ?
L’arabe du futur de Riad Sattouf m’a souvent fait rire ou sourire
arabedufutur15) Le livre qui m’a appris quelque chose que j’ignorais totalement ?
Coquelicots d’Irak de Brigitte Findakly m’a fait découvrir l’Irak des années 60 et 70.
coquelicotsdirak
16) Ma dernière lecture de l’année ?
Janvier noir d’Alan Parks et Les exilés meurent aussi d’amour d’Abnousse Shalmani se partagent la fin d’année
janviernoir exilesmeurentaussi

  17) Le plus beau titre de l’année ?
Où les roses ne meurent jamais de Gunnar Staalesen, de plus un très honnête polar tendance psychologique…
oulesroses.jpg18) Le meilleur recueil de nouvelles de l’année ?

Une fille bien de Holly Goddard Jones, un recueil de nouvelles sombres, parfois violentes, mais toujours très justes
unefillebien19) Le livre le plus ennuyeux de l’année ?
Forêt obscure de Nicole Krauss, alors que j’avais beaucoup aimé L’histoire de l’amour, je n’ai pris aucun plaisir à ce roman
foretobscure
20) Le plus gros raté de l’année ?
Un monde à portée de main de Maylis de Kerangal, pour moi, malgré son écriture, ne coule pas autant de source que Réparer les vivants ou Corniche Kennedy
unmondeaportee21) Le meilleur livre de l’année ?

Au loin de Hernan Diaz, où tout m’a enchantée, l’histoire, l’atmosphère, l’écriture…
auloinEt vous, quels sont vos meilleures lectures de l’année ?

Retrouvez les bilans précédents : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013 et 2012.

58 commentaires sur « Mon année 2018, côté livres »

  1. Nous partageons plusieurs coups de coeur.
    Je suis souvent d’accord avec toi mais pas pas pour « Un monde à portée de main » que j’ai aimé et « le dimanche des mères qu’à l’inverse je n’ai pas apprécié plus que cela.
    Je note quelques titres dans ma LAL et je me promets de lire rapidement « l’art de perdre » que j’ai dans ma PAL.

    Aimé par 1 personne

    1. Je sais, pour « Un monde à portée de main »… on va dire qu’il n’a pas du tomber au bon moment… 😉
      Il va falloir que tu lises L’art de perdre avant sa sortie en poche (très bientôt) !

      J'aime

  2. Oh ! nous ne sommes pas d’accord sur ton plus gros raté… et puis j’ai abandonné LaRose… Mais j’ai très très très envie de lire Wilderness et c’est gr^ce à toi que j’ai découvert Imaginer la pluie, et ça c’est précieux et je crois que c’est aussi grâce à toi que j’ai lu et aimé Au loin.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme avec Sylire, nous nous rejoignons souvent, mais avec des différences notoires : les mystères des profils de lecteur/lectrice qui ne sont jamais tout à fait les mêmes… Je nous souhaite d’aussi belles découvertes l’année prochaine, en tout cas !

      Aimé par 1 personne

  3. C’est le 4e bilan « mitigé » que je découvre aujourd’hui, et le mien, à paraître demain, sera de la même veine, malgré quelques très beaux titres découverts en 2018. Je me réjouis d’avoir le Taylor Brown, le Diaz et le Brundage dans ma PAL… je te souhaite une très belle fin d’année.

    Aimé par 1 personne

    1. Là, au moins, en fin d’année, ce sont les coups de cœur durables, je ne conçois pas d’y faire figurer certains livres qui ne m’avaient pourtant pas déplu du tout sur le moment. Tu as encore du beau monde dans ta PAL !
      Belle fin d’année à toi aussi.

      J'aime

  4. Joli bilan ! Ravie que tu aies pris le temps d’apprécier L’Art de perdre qui fut mon chouchou hors catégorie l’an dernier 🙂 ; et pas d’accord sur le Kerangal mais il a beaucoup divisé parmi les lecteurs. Bonne fin d’année et à bientôt pour de nouvelles découvertes !

    Aimé par 1 personne

  5. j’aime beaucoup la manière dont tu présentes ce bilan, c’est très original.
    contente que « L’art de perdre » te plaise
    j’ai beaucoup aimé « Les exilés meurent aussi d’amour » et « 4 3 2 1  » mon 1er Auster!
    cela me rappelle aussi que je n’ai toujours pas tenter de découvrir Louis Erdrich et E. Brundage 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Eve (mais je ne suis pas initiatrice de ce genre de bilan) Tu as encore de belles découvertes devant toi avec Paul Auster et tous ses autres romans, et Louise Erdrich !

      J'aime

  6. Décidément, j’aime beaucoup cette façon de présenter son bilan annuel.
    Si nous n’avons aucune référence commune (à part Wilderness que j’ai lu à sa sortie), il y a dans ta liste de nombreux titres que j’ai prévu de lire (un jour!) : Dalva, LaRose, Dans les angles morts, Une fille bien, Au loin…
    Un belle année riche et variée et je te souhaite un 2019 au moins aussi exaltant.

    Aimé par 1 personne

  7. J’ai eu un gros coup de cœur pour « Imaginer la pluie ». J’ai aussi beaucoup aimé « l’art de perdre ». Par contre , je n’ai pas accroché avec « la poudre et la cendre ». Je vois que tu as lu le dernier de Nicole Krauss : je ne l’ai aps encore découvert mais il me fait envie!
    Je te souhaite une belle fin d’année!
    Daphné

    J'aime

  8. Nous partageons deux belles lectures (le Suter et les Coquelicots d’Irak), et tu me retentes sur d’autres lectures que j’avais déjà repérées ici. Merci pour ce joli rappel. Très chouette bilan. Je te souhaite une merveilleuse année 2019 riche en belles découvertes livresques !

    J'aime

    1. Contente que ce rappel te plaise… on n’est plus dans l’enthousiasme du moment, mais dans les souvenirs de lecture, et c’est différent. Je te souhaite aussi une très belle année 2019, et de belles lectures !

      J'aime

    1. Je garde pour moi le bilan chiffré, pas bien utile aux autres, mais j’ose espérer que certains piochent des petites idées… 😉 C’est sûr que ça fait allonger les listes !

      J'aime

  9. Toujours intéressants à lire ces bilans et l’occasion de surligner quelques titres déjà notés. Tu sais déjà que je n’ai pas été aussi emballée que toi devant « l’écart ». J’aimerais lire « forêt obscure » mais ton avis me refroidis. Je te testerai à la bibli.

    Aimé par 1 personne

  10. Ah ! ce que j’aime ces bilans d’année ! Surtout le vôtre qui n’est pas une simple accumulation pour montrer qu’on a beaucoup lu ! Je n’ai pas fait de bilan moi-même mais peut-être que, finalement, je vais me lancer. J’ai noté quelques titres, ce dont je vous remercie.
    Bon bout d’an !

    Aimé par 1 personne

    1. Mais oui, il faut le faire. Cette présentation trouvée chez deux autres blogueuses m’a permis de revoir mes lectures d’une manière un peu différente…
      Bonne année à vous !

      J'aime

  11. J’ai aimé me prêter au jeu également avec quelques catégories ajoutées pour l’occasion. J’apprécie ce temps des bilans… Et j’aime y voir Le Dimanche des mères et l’Écart.

    J'aime

  12. J’aime beaucoup ce bilan sous forme de questionnaire ! Nous avons le pavé en commun cette année 🙂 Je note « L’art de perdre », que j’avais un peu perdu de vue mais qui me fait envie ! J’espère que 2019 sera riche en découvertes et coups de coeur littéraires !

    J'aime

  13. J’ai relu Dalva cette année et j’y ai pris le même plaisir qu’à ma première lecture, vieille de trente ans ! Et je suis d’accord avec toi sur Forêt obscure : quelle déception que ce livre que j’attendais tant…. Et je note le roman de Herman Diaz.

    J'aime

Répondre à Eve-Yeshé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s