Retour sur 2013 : de belles découvertes

Après les « coups de cœur 2012 », voici un petit retour sur 2013 avec les favoris (dont certains n’ont pas été ou pas encore été chroniqués entre ces pages). Je ne les nommerais pas vraiment coups de cœur, j’ai eu beaucoup de belles surprises mais peu de grands élans…

Dans la catégorie « L’Amérique du Nord, encore et toujours » je n’ai pas réussi à éliminer des titres entre Les joueurs de Stewart O’nan, Némésis de Philip Roth, Inside de Alix Ohlin, Home de Toni Morrison, Maine de Courtney J Sullivan, Dans le silence du vent de Louise Erdrich, Triburbia de Karl Taro Greenfeld.
joueursnemesisinsidehome_audiomainedanslesilenceduventtriburbia

Catégorie « L’Europe, contre vents et marées » En mer de Toine Heijmans, Pas facile de voler les chevaux de Per Petterson, Orages ordinaires de William Boyd, Zona frigida de Anne B. Ragde montrent que j’ai toujours un faible pour la littérature juste hors de nos frontières…

enmerpasfaciledevoleroragesordinaireszonafrigida

Catégorie « Romans français, pourquoi pas ? » Rue des voleurs de Mathias Enard, La nuit tombée d’Antoine Choplin, Lady Hunt d’Hélène Frappat, Monde sans oiseaux de Karin Serres. J’ai lu plus de littérature française que d’habitude, mais pas eu vraiment de grand emballement !

ruedesvoleursnuittombeeladyhuntmondesansoiseaux

Voilà, j’espère que le rappel de ces quelques livres vous donnera envie de les découvrir, en 2014 !

42 commentaires sur « Retour sur 2013 : de belles découvertes »

  1. J’ai noté ce qui m’intéressait au fur et à mesure, dont je n’ajoute rien ouf ! Comme toi, cette année je n’ai pas forcément de grands coups de cœur, mais pas mal de bon.

    J'aime

    1. Je n’ai pas l’impression de devenir plus difficile, mais les coups de coeur se sont faits fort rares ! Au contraire des bons ou très bons livres.

      J'aime

  2. Comme toi, je regarde beaucoup hors frontières. Pour le français, c’est souvent non fiction d’ailleurs. Même si j’ai eu quelques jolies surprises en romanesque…

    J'aime

  3. J’ai aimé moi aussi le Choplin, j’ai découvert avec ce titre un auteur doté d’une très belle écriture.
    Si je devais récapituler 2013, un seul titre me vient tout de suite à l’esprit : Il faut qu’on parle de Kevin, de Lionel Shriver. J’ai rarement lu un roman qui fait se poser autant de questions..

    J'aime

  4. Une belle année, même si les belles surprises ont pris le pas sur les grands élans 😉
    (en ce qui me concerne, même si la lecture du K. Serres ne m’a pas déplu, je n’ai eu ni coup de cœur, ni grand élan).

    J'aime

  5. Je trouve qu’on a peu parlé d’En mer et c’est dommage car ce livre est excellent ! Nous avons beaucoup de lectures communes.. 🙂

    J'aime

    1. C’est tout à fait vrai pour En mer. Oui, comme c’est étrange, les titres se retrouvent d’un blog à l’autre… Je note souvent chez toi !

      J'aime

  6. Intéressant et tentateur tout cela d’autant que j’ai beaucoup aimé « Pas facile de voler les chevaux », assez inclassable, sinon j’avais déjà noté Zona Frigida et Le Serres… Je n’ai pas encore fait ma liste mais j’en ai eu des coups de coeur cette année, les plus durables étant pour Laurent Gaudé et Sylvie Germain… Bien que j’ai beaucoup aimé Maine et Les débutantes mais les coups de coeur ce n’est pas la même chose ! 🙂 Bonne fin d’année !

    J'aime

    1. J’attends de voir tes coups de coeur, alors… Le Gaudé, il y a des chances que je l’ai déjà lu, et Sylvie Germain est une auteure que j’aimerais continuer à découvrir.

      J'aime

  7. Bonjour Kathel, deux romans en commun (ce n’est pas si mal). J’ai lu Nemesis en 2012. Dans ta liste, j’ai noté « En mer ». Merci pour ces conseils. Bon samedi.

    J'aime

  8. Souvenir fort de  » Home  » ( toujours pas lu  » Nemesis « , pfff ). Comment ça pas de grands emballements avec  » La nuit tombée  » ?? 😉

    J'aime

  9. Une liste avec plein de titres que je ne connais pas… Dans les romans français j’ai lu et aimé (moins que toi)Lady Hunt, pour les autres, je connais les auteurs mis pas ces titres

    J'aime

Les commentaires sont fermés.