Colombe Boncenne, Comme neige

commeneigeAllez, je reprends le chemin du blog pour vous parler brièvement de ce livre qui a tout pour plaire aux grands lecteurs, surtout à tendance monomaniaque, qui ne peuvent s’empêcher de chercher toutes les éditions, pour lire, relire, tous les romans d’un même auteur…
C’est ce qui tombe sur Constantin Caillaud quand il découvre les romans d’
Emilien Petit, en même temps que les amours adultères (avec une certaine Hélène, pas avec Emilien). Il devient son auteur fétiche, sa passion, il traque tout ce qui relie ses romans les uns aux autres, il se met à l’affût de ce qui le trouble intimement, profondément, dans ces livres. Jusqu’au jour où il tombe tout à fait par hasard sur un roman totalement inconnu de l’auteur…
Vous l’aurez compris, ce premier roman joue sur le thème des livres dans le livre, sur les liens entre l’écriture et la réalité, un peu à la manière d’Alessandro Baricco dans Mr Gwyn ou Trois fois dès l’aube. Et c’est tout à fait réjouissant, les 110 et quelques pages se lisent très facilement, et recèlent quelques chausse-trappes et de bonnes surprises, par exemple lorsqu’y apparaissent des auteurs contemporains bien réels. Je leur connais des fans aussi, d’ailleurs…
Ne passez pas à côté de cette sympathique lecture si vous en avez l’occasion !

Extrait : J’avais un peu flâné dans le fond de la boutique, qui faisait également office de papeterie et de librairie, avais farfouillé nonchalamment dans les rayonnages. Parmi les tabloïds vulgaires, les cahiers Le Conquérant aux pages jaunies et l’exemplaire de voyage d’un guide à la couverture verte vantant les merveilles de la région, notamment, comme je l’avais appris en feuilletant rapidement l’ouvrage, « la promenade aux sept lavoirs », j’avais découvert, posé sur un bout de table, un carton rempli de livres neufs, portant une étiquette manuscrite : « Soldes, 2 euros ».

L’auteure : Colombe Boncenne est née en 1981. Elle travaille dans l’édition en même temps qu’elle termine ses études de lettres, au début des années 2000. Depuis plusieurs années, elle participe également à l’organisation de manifestations littéraires. Comme neige est son premier roman.
114 pages
éditions
Buchet-Chastel (janvier 2016)

Repéré chez Cécile, Clara et Delphine Olympe...

43 commentaires sur « Colombe Boncenne, Comme neige »

    1. Le titre vient du livre trouvé par Constantin, et nommé Neige noire… Tu pourras peut-être le trouver en bibliothèque.

      J'aime

  1. Oh, tu as piqué ma curiosité! Je le note, c’est un livre qui va sûrement me plaire 🙂 j’aime déjà beaucoup l’univers et l’écriture d’Alessandro Barrico.

    J'aime

  2. C’est drôle mais je me reconnais tout à fait dans le « lecteur monomaniaque ». Il faut que je mette la main sur ce livre !

    J'aime

  3. Je ne suis pas lecteur monomaniaque (ah si j’ai eu deux éditions de Proust à une époque) mais ce titre me tente pas mal!

    J'aime

    1. Je ne crois pas l’être non plus… je crois que je n’ai toute la biblio d’aucun auteur, sauf des primo-romanciers ! 🙂

      J'aime

  4. Je ne suis pas monomaniaque non plus, ça fait un titre « pas indispensable » donc (de mon pint de vue, bien sûr). Par contre, j’ai Mr Gwyn en point de mire, pour renouer avec Barricco.

    J'aime

    1. Il n’est pas réservé à ces lecteurs, il peut plaire à d’autres… mais je comprends, tu ne veux pas trop noter !

      J'aime

  5. Un billet bien agréable à lire, mais quelque chose me retient dans ma compulsion habituelle pour lire un roman si chaudement recommandé … peut être le nombre de livres que j’ai en souffrance chez moi!

    J'aime

  6. J’avais repéré cette auteure avant la parution de son livre, j’en attendais quelques échos avant de me décider, mais s’ils sont tous de cet acabit, je ne résisterai pas longtemps !

    J'aime

  7. Lu d’une traite il y a quelques jours, je me suis régalée !! Il faut que je trouve le temps d’en parler très vite !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.