cinéma

Ciné (11) A girl at my door

A_Girl_at_My_Door3Film sud-coréen de July Jung
avec Doona Bae, Kim Sae-Ron, Song sae-Byeok
Sorti le 5 novembre
Durée 1h 59mn
Présenté au Festival de Cannes 2014 dans la section Un certain regard.

 

Aucune sortie récente ne me tentait au cinéma la semaine dernière, je me suis décidée à aller voir ce film que j’avais raté et qui passait encore dans une petite salle. C’est terrible, moins d’un mois après leur sortie, les salles sont vides et les films semblent déjà en sursis ! Enfin, le calme de la salle m’a permis de gribouiller quelques notes sur un bout de papier tout en regardant, ce que je ne fais jamais d’habitude. Et je peux vous assurer que A girl at my door est un film qui mérite qu’on y prête attention.
Il s’agit du premier long-métrage d’une jeune réalisatrice, mais pas de la première fois que je vois un film coréen. J’ai un faible pour le cinéma de ce pays, et certains films japonais du même genre intimiste et dramatique. Vous vous souvenez peut-être de Poetry de Lee Chang-Dong, il y a quatre ans, un très beau film ! Le réalisateur est aussi producteur et a produit le film de July Jung.
Young-Nam, une jeune femme policier, est nommée par mutation disciplinaire dans une toute petite ville côtière, en tant que chef du commissariat. La population y est très différente de ce qu’elle connaît à Séoul, pleine de préjugés, et l’alcool y fait des ravages. Young-Nam remarque une fillette d’une douzaine d’années qui semble rejetée par ses camarades, et maltraitée par sa grand-mère et son beau-père. Ceux-ci refusent d’entendre raison, et la jeune femme n’est guère soutenue par ses collègues. Son investissement affectif envers la toute jeune fille prend progressivement des proportions trop importantes…
Les images lumineuses, passant d’un paysage de plage à un bar à karaoké, d’un intérieur dépouillé à une rizière verdoyante, montrent une grande sensibilité, qui répond aux émotions de Young-Nam : affection, colère, incommunicabilité, mal-être, souffrance.
Parfois un tout petit peu manichéen, le film reste cependant toujours sur le fil, ne tombe jamais dans la caricature, ou la facilité. La fin surprend et prête à discussion, et à s’interroger sur la part de différences culturelles dans cet épilogue qu’on n’avait pas vu venir.
En résumé, un film dramatique lumineux et sensible, et une jeune réalisatrice qui se fera sans doute une place dans le monde du cinéma !
Girl at My Door1AGirl-At-My-door2

Publicités

8 réflexions au sujet de « Ciné (11) A girl at my door »

  1. C’est un film qui m’a mise mal à l’aise ; tu l’as trouvé lumineux, moi je l’ai trouvé très sombre et j’ai senti qu’il me manquait des connaissances sur la société coréenne. Qu’on laisse la jeune policière s’occuper de l’enfant est assez étonnant non ? Où sont les services sociaux ai-je pensé .. A part ça, la violence des rapports sociaux, la pauvreté, l’arriération de certains, tout cela est bien rendu. La manipulation finale laisse bouche bée.

    J'aime

    1. Je me suis aussi posé la question du rôle des services sociaux, en Corée et dans le film. Je pense que les policiers en place étouffent et minimisent le problème de maltraitance parce que le beau-père est le seul petit patron et employeur local… et qu’au début ça arrange tout le monde qu’elle donne refuge à la petite.

      J'aime

  2. Oui, j’aurais beaucoup aimé le voir moi aussi mais je le garde en mémoire et je regarderai lorsqu’il sortira en DVD. les durées de vie d’un film ou d’un roman sont parfois très brèves mais je crois que cette réalisatrice a vraiment marqué les esprits. On entendra à nouveau parler d’elle.

    J'aime

  3. Bonjour Kathel, c’est un film qu j’ai trouvé intéressant mais dont la fin m’a laissé un sentiment mitigé. Le père est odieux mais il ne mérité pas forcément d’aller en prison pour le crime qu’il n’a pas commis. Bonne journée.

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s