invitée·littérature France·livre audio

Jean-Marie Blas de Roblès, L’île du Point Némo (avis de Valérie)

Aujourd’hui, c’est avec plaisir que je reçois Valérie, qui a inventé depuis quelques mois le concept de blogueuse itinérante. Elle a choisi de venir ici parler de :

pointnemoL’île du point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès

 

Lady Mac Rae s’est fait voler son diamant, L’Ananké. Elle fait appel à Martial Canterel et à son ami Holmes pour retrouver le fameux diamant. Les voilà partis à bord du Transsibérien, flanqués de Lady MacRae et de sa fille mutique, Verity. Parallèlement à cette histoire de vol de diamant, nous suivons les déboires de Carmen qui tente par tous les moyens de donner de la vigueur au membre de son mari, Dieumercie Bonacieux, découvrons une usine de cigares située dans le Périgord noir dans laquelle les employés écoutent des livres audio et croisons M.Wang, fondateur de B@bil Books qui se rince l’œil en regardant ses employés se déshabiller.

Quel tornade, ce roman ! Je dois avouer qu’à la fin de mon écoute, je n’ai pas réussi à établir tous les liens entre les différentes actions mais j’ai pris un vrai plaisir à suivre ce que donne l’imagination foisonnante et délirante de Jean-Marie de Roblès. Je suis certaine que j’aurais abandonné ce roman un brin loufoque et totalement décalé en version papier mais l’écouter fut agréable. Le lecteur, Thibault de Montalembert, fait partie de ceux pour qui j’ai une vraie tendresse et que je prends un immense plaisir à retrouver de livre audio en livre audio. Il est à nouveau parfait.

Si votre genre préféré est l’autofiction, passez votre chemin, ici c’est l’imagination qui prime. Si vous êtes prude, ce roman n’est pas non plus fait pour vous. Mais si vous avez envie d’entrer dans un tourbillon d’intrigues, d’intertextualité, si vous avez adoré Jules Verne, il est fait pour vous. C’est le genre de romans qu’on pourrait publier en épisodes dans les journaux.

On se perd parfois dans ce roman mais on a envie d’applaudir la prouesse. C’est drôle (le couple formé par Carmen et Dieumercie est irrésistible et m’a fait pouffé plus d’une fois) mais c’est aussi un roman intelligemment moraliste (je vous rappelle que je déteste qu’on me fasse la morale).

 

Date de parution : 18 Mars 2015 Durée : 12h36

coeursaudiolib ecoutonsunlivre