Publié dans artistes

Anselm Kiefer

Alors tout d’abord l’artiste : Anselm Kiefer est allemand, né en 1945. Il grandit dans la région de la Forêt-Noire, il étudie d’abord le droit, la littérature et la linguistique. À l’âge de 21 ans, il séjourne au couvent de la Tourette, à Eveux, dans les monts du Lyonnais, et ce séjour où il a découvert « la spiritualité du béton » le décidera à étudier l’art. Élève à la Kunstakademie de Fribourg-en-Brisgau, puis de Joseph Beuys à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf, il travaille des matériaux variés parmi lesquels le béton, le plus souvent en trois dimensions. La littérature et la spiritualité imprègnent aussi son travail. Il a exposé dans de nombreux musées (Grand Palais, Centre Pompidou, Bibliothèque nationale de France, Musée Rodin…) et vit en France depuis 1993.
Je commence avec ces paysages que j’aime beaucoup, mais qui ne figuraient pas dans l’exposition que j’ai vue.

anselm_kiefer3anselm_kiefer2.jpgAnselm_kiefer1.jpgAnselm_kiefer8.jpg
Cet automne, une exposition a été consacrée au peintre au Couvent de la Tourette, c’était donc une sorte de retour aux sources pour lui. On y retrouvait ses thèmes et matériaux de prédilection : peintures avec inclusions en relief, livres de béton, mannequins sans tête, mises en scène de ruines et tournesols de béton ont trouvé tout naturellement leur place entre les murs bruts du couvent ou de son église. La force de son œuvre n’en était que plus apparente.

Anselm_kiefer5.jpegAnselm_kiefer4.jpegAnselm_kiefer9.jpeganselm_kiefer10anselm_kiefer11.jpganselm_kiefer12

« Une œuvre n’est jamais finie, déjà ça existe dans les yeux de ceux qui la regardent, chacun a une autre idée d’un tableau et puis à travers le temps et le lieu, ça change », comme le dit Anselm Kiefer.
Les « ruines » dont on peut voir l’œuvre originale ci-dessus, et la reproduction au couvent de la Tourette, m’ont rappelé les ruines de Hambourg après-guerre, évoquée par l’auteur Carl Rademacher dans « L’assassin des ruines » que je venais de lire. Nul doute que le peintre ait été inspiré par cette époque qu’il n’a pourtant pas connue.
Quant au thème de la littérature, avec les livres en béton et autres matériaux, il parlera sans doute aux amoureux des  livres qui passent par ici…
Tourette0
Passons maintenant au cadre de cette exposition : l’automne est à mon avis la saison idéale pour découvrir le couvent imaginé par Le Corbusier. La lumière et les couleurs dorées y entrent abondamment. L’église laisse glisser plus parcimonieusement la lumière, par des ouvertures colorées. Comme ce n’était pas la première fois que je venais, mes photos montrent plutôt des détails que l’ensemble, mais vous trouverez facilement sur internet des vues générales, ainsi que l’historique du bâtiment (par exemple ici )

Tourette4.jpeg

Tourette9.jpegTourette8.jpeg

 

Publié dans artistes

Qui est cet artiste ? (4)

artiste4
Artiste contemporain, il est né juste à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, et celle-ci marque son œuvre. Il travaille des matériaux variés parmi lesquels le béton, et ses œuvres sont le plus souvent en trois dimensions. La littérature et la spiritualité imprègnent aussi son travail. Allemand, il vit en France depuis 1993.
A suivre demain…

Publié dans artistes

Erró au MAC Lyon

Né en Islande en 1932, Gudmundur Gudmundsson, qui s’est plus tard surnommé Erró vit et travaille à Paris depuis 1958. Il s’intéresse dès ses premiers tableaux aux images qui nous entourent, couvertures de magazines, publicités, affiches, œuvres d’art, bandes dessinées… A partir de collages en petit format, il reprend les montages d’images à la peinture en grand format. On peut l’apparenter au courant de la « figuration narrative » (Gérard Fromanger, Bernard Rancillac, Peter Klasen, Hervé Télémaque, entre autres) qui s’oppose à partir des années 60 au pop-art américain, ainsi qu’à l’abstraction.

fromanger  Rancillacklasen
Ci-dessus, des exemples d’œuvres respectivement de Gérard Fromanger, Bernard Rancillac, Peter Klasen.

L’exposition qui se tient au Musée d’Art Contemporain de Lyon jusqu’au 22 février 2015 présente une collection impressionnante de peintures d’Erró, regroupées par périodes. J’ai un peu moins aimé les débuts de l’artiste, tout d’abord des collages d’objets, puis des peintures inspirées bien souvent de planches anatomiques.
Erro1Erro2Erro3
Par contre, je me suis laissé embarquer ensuite dans l’abondance de détails et de références des séries suivantes, portant tantôt sur la politique, l’actualité, tantôt sur l’histoire de l’art. On retrouve Bruegel, Picasso, Magritte, Léger, Ingres, Van Gogh… sans oublier de nombreux tableaux qui renvoient à l’univers de la bande dessinée, ou des comics, ou encore de l’alimentation.
Erro4Erro5Erro6
Erró passe par le biais de ses tableaux pour dénoncer par exemple la société de consommation, l’abondance de nourriture, la « starisation », l’américanisation, ou les dictatures politiques. Il explique sa manière de travailler : « J’ai besoin de matériel efficace et, au cours de mes voyages, je fouille partout chez les soldeurs de livres, dans les kiosques. J’accumule une quantité énorme de matériel, et lorsque j’ai réuni beaucoup d’images se rapportant à un thème, c’est signe de commencer une série. »
Erro7Erro8Erro9erro10
Une exposition très riche, qu’on peut facilement aller voir deux ou trois fois, sans se lasser !

 

Publié dans artistes

Qui est cet artiste ? (3)

Il est islandais, mais vit à Paris depuis plus de cinquante ans. Il s’inspire de l’actualité de la politique, ou puise dans l’histoire de l’art, pour réaliser des collages, qu’il reproduit en de grandes fresques colorées.

artiste3

Vous verrez ses œuvres plus en détails demain !

Publié dans artistes

JR à Lyon

JR est un artiste contemporain français, né en 1983 à Paris. Il affiche des photographies en noir et blanc de grand format dans les rues, sur les murs, sur les toits. Ses travaux les plus connus sont les portraits d’habitants dans les favelas au Brésil, ses portraits d’israéliens et de palestiniens côte à côte sur les murs qui les séparent. Un de ses derniers projets, Inside out, consiste à faire venir le public vers son camion transformé en imprimerie, leur tirer le portrait et le coller sur place.
A Lyon, il affiche 2500 portraits ce mardi 3 décembre rue de la République pour s’associer aux 30 ans de la marche pour l’Egalité de 1983.
Voici quelques vues de cette installation et d’autres plus anciennes mais tout aussi marquantes. N’hésitez pas à cliquer pour agrandir les photos !
JR1JR2JR4JR3 

JR5JR6JR7JR8JR9JR10

La page du projet Inside Out.

Publié dans artistes

Joseph Cornell (1903-1972)

Bravo aux curieux qui avaient cherché et parfois trouvé ! Il s’agit bien de Joseph Cornell.

Né dans l’état de New York en 1903, il a commencé par étudier les sciences puis les langues étrangères. Il devient vendeur itinérant et découvre les magasins d’oiseaux tropicaux, boutiques orientales et librairies qui l’inspireront plus tard. Cornell montre ses premiers collages en 1931 au galeriste Julien Levy et expose aux côtés de Dali, Max Ernst, Picasso, Man Ray…

Il crée des boîtes et des films-collages, participe à l’exposition internationale du surréalisme à Paris en 1938.
Il travaille avec Marcel Duchamp, participe à de nombreuses autres expositions, revient fréquemment aux collages et aux boîtes, les recyclant, les complétant…
Il meurt en décembre 1972 d’un arrêt cardiaque.

Exposition actuellement et jusqu’au 10 février 2014 au Musée des Beaux-Arts de Lyon : Joseph Cornell et les Surréalistes à New York : Dali, Duchamp, Ernst, Man Ray…

Cornell2-Celestial-Navigation    cornell5_parrot-juan-griscornell4_paul-virginiacornell7_abeillesCornell9 _Untitled    cornell3_pharmacy

Planet Set, Tête Etoilée, Giuditta Pasta (dédicace) 1950 by Joseph Cornell 1903-1972

Publié dans artistes

Qui est cet artiste ? (1)

Il a fréquenté la photographe Lee Miller ou le peintre et plasticien Marcel Duchamp. Il admirait les pionniers du cinéma. Ses œuvres évoquent les cabinets de curiosités.

Qui est cet artiste américain ?

artiste_mysterieux1

(la réponse et plus de détails dans le prochain billet)