Publié dans albums, bande dessinée, littérature France

Sibylline, Capucine et Jérôme d’Aviau, Rat et les animaux moches

ratetlesanimauxmochesRat en a assez de se faire chasser à coups de balais, de s’entendre répéter qu’il est une affreuse bête, lui qui n’aime rien tant que rendre service ! Il décide de quitter la ville pour la campagne, et un petit village reculé semble lui convenir tout à fait : le village des Animaux moches qui font (un petit peu) peur. Réfugiés là également, Pieuvre, Araignée, Lamproie ou même Requin lui font bon accueil. Rat, qui fait preuve de beaucoup d’imagination, réussit même à trouver une utilité à certains de ces animaux qui, grâce à lui, quittent le village pour une vie meilleure. Mais l’arrivée d’un animal plus affreux, intérieurement, c’est à dire plus méchant et odieux que les autres, replonge tout le monde dans des abîmes de tristesse.

« Rat s’acclimate vite ; ils sont tous très gentils, malgré leurs drôles de têtes. »baudroie
Cet album est assez inclassable, ce qui n’est pas une critique, bien au contraire ! Le ton employé pour raconter l’histoire est assez enfantin, mais l’adulte trouve aussi du plaisir à la fois à la fable, et à sa morale, au dessin formidable, à l’écriture manuscrite élégante, à la mise en page originale.
Tout est soigné, rien n’est négligé, jusqu’aux bonus qui permettent d’écouter l’histoire en audio ou, par le biais d’une application, de découvrir des petits « plus » animés ou des fiches descriptives sur les animaux (comme ci-dessus). Je ne connaissais aucun des trois auteurs ou dessinateurs, j’ai été enchantée de la découverte, et pas tellement surprise de découvrir dans les remerciements le nom de Pierre Déom, le dessinateur de la Hulotte, le « journal le plus lu dans les terriers », qui a inspiré Jérôme d’Aviau par son trait et sa passion pour les animaux, fussent-ils moches !
Un album à lire et partager dans tous les terriers aussi !
ratetlesanimauxP1.jpg
ratetlesanimauxP2
Rat et les animaux moches par Sibylline (scénario), Jérôme d’Aviau (dessin) et Capucine (lettrage), éditions Delcourt (2018), 206 pages.

Repérée chez Jérôme, piochée en bibliothèque. Et chroniquée aujourd’hui-même, chez Moka

Publicités

15 commentaires sur « Sibylline, Capucine et Jérôme d’Aviau, Rat et les animaux moches »

  1. J’ai pris un plaisir fou à lire et voir cette histoire. J’adorerais une version animée. Ce personnage du petit rat est savoureux et loin d’être aussi laid qu’on le laisse entendre ! Un coup de coeur. J’ajouterai ton lien quand j’aurai un ordi sous la main.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que ce rat est plutôt mignon, mais avouons avoir déjà sursauté de dégoût en en voyant un ! J’ai aimé aussi le texte un brin naïf (on dirait mon petit-fils de cinq ans, les expressions du genre « qui fait un petit peu peur »)

      Aimé par 1 personne

  2. Oh oui, la Hulotte ! Maintenant que tu le soulignes, c’est vrai qu’il y a quelque chose de très proche dans le graphisme ! Et je suis toujours aussi tentée par la découverte de cet album inclassable !

    J'aime

  3. Je l’avais repéré en librairie à sa parution, puis l’avis de Jérôme m’a confirmé que ce livre était bien pour moi mais je n’ai pas encore craqué pour l’instant. Merci pour ce rappel, on oublie vite aussi à force de voir des livres passer sous notre nez.^^

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s