rentrée automne 2015·rentrée automne 2016·vie de lectrice

Que reste-t-il de la rentrée littéraire 2016 ?

Le bilan d’Eva sur la rentrée littéraire 2016 m’a donné l’envie de faire mon propre bilan, avant que ne s’ouvre le bal des multiples avis sur les sorties d’août et septembre 2017.
Je n’ai eu entre les mains « que » 28 livres de la rentrée 2016, qui me semble rétrospectivement pas l’une des plus heureuses à mon goût. En effet, je n’ai pas du tout accroché à un certain nombre d’entre eux, et les ai laissé repartir à la bibliothèque sans regrets !

Ceux que j’ai adorés ou simplement aimés :
14 Juillet d’Eric Vuillard, New York, esquisses nocturnes de Molly Prentiss, Voici venir les rêveurs de Imbolo Mbue, Romanesque de Tonino Benacquista, Nora Webster de Colm Toibin, Station eleven d’Emily St John Mandel, Éclipses japonaises d’Eric Faye, Les bottes suédoises d’Henning Mankell, Le garçon de Marcus Malte, Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir, Anatomie d’un soldat de Harry Parker.
14juillet newyorkesquisses voicivenirlesreveurs romanesque norawebster stationeleven eclipsesjaponaises bottessuedoises garcon rougevifdelarhubarbe anatomiedunsoldat

Ceux que j’ai aimés, sans plus :
Police de Hugo Boris,
Légende de Sylvain Prudhomme, L’enfant qui mesurait le monde de Metin Arditi, Les règles d’usage de Joyce Maynard, Un travail comme un autre de Virginia Reeves, Tropique de la violence de Natacha Appanah, Soudain, j’ai entendu la voix de l’eau d’Hiromi Kawakami, A tout moment la vie, de Tom Malmquist.

Ceux qui ne m’ont pas emballée, ou me sont tombés des mains : Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby, Sur cette terre comme au ciel de Davide Enia, Alice ou le choix des armes de Stéphanie Chaillou, De profundis d’Emmanuelle Pirotte, Une bouche sans personne de Gilles Marchand, Beckomberga de Sara Stridsberg, Six mois dans la vie de Ciril de Drago Jancar, Les petites chaises rouges d’Edna O’Brien, Sacrifice de J.C. Oates.

En reculant encore dans le temps, je trouve que la rentrée 2015 avait été bien plus riche en belles découvertes, avec des vrais coups de cœur et des lectures mémorables comme L’imposteur de Javier Cercas, Neverhome de Laird Hunt, La vie, quand elle était à nous de Marian Izaguirre, Tout ce qui est solide se dissout dans l’air de Darragh McKeon, Six jours de Ryan Gattis, Il était une ville de Thomas B. Reverdy, Une forêt d’arbres creux d’Antoine Choplin, La terre qui penche de Carole Martinez, Une Antigone à Kandahar de Joydeep Roy-Bhattacharya, L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan, D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan, Quand le diable sortit de la salle de bains de Sophie Divry, Nous serons des héros de Brigitte Giraud, La petite femelle de Philippe Jaenada, Une vie entière de Robert Seethaler, Les nuits de laitue de Vanessa Barbara… mais il est vrai que je n’ai lu certains de ces livres que très récemment, lors de leur sortie en poche.

 

J’ai aussi constaté que j’écris de moins en moins de billets sur les sorties récentes, d’autres blogueurs et blogueuses le font très bien, et la motivation me manque pour ajouter des billets à propos de titres qu’on voit déjà partout. Je préfère parler des livres plus tard, tranquillement, un bon moment après leur sortie…
Et vous, vous reste-t-il de bons, de très bons souvenirs de la rentrée d’août 2016 ?

 

 

 

Publicités

56 réflexions au sujet de « Que reste-t-il de la rentrée littéraire 2016 ? »

  1. j’aime voir que j’ai lu certains titres ça fait du bien de voir que je ne suis pas passée à côté de tout ce qui a fait le plaisir de lecture de la blogosphère

    J'aime

    1. Voilà, c’est assez satisfaisant de participer à quelques enthousiasmes collectifs ! (souvent, je n’écris pas de billets sur ces romans comme c’est le cas pour Dans la forêt ou Station eleven)

      J'aime

  2. Je retiens évidemment Le garçon! Ci fut une lecture magique!
    Par contre, le Goby a été un très beau moment!
    Et je suis un peu comme toi, je préfère parfois laisser passer certains titres et y revenir après! ( Une fois que toute l’excitation autour du livre est redescendue !)

    J'aime

  3. Eh bien je me rends compte que j’ai lu trèèèès peu de cette rentrée passée ! 14 juillet, que je n’ai pas chroniqué (on en parlait beaucoup aussi) et Les bottes suédoises (billet la semaine prochaine). Les deux venaient de la bibliothèque. Il faut dire que beaucoup de livres restent en souffrance dans ma PAL… (encore pas mal de 2015 sont là) mais je n’en ai pas acheté tant que ça de la rentrée 2016. Je chronique rarement des nouveautés, comme toi. Mon programme des semaines à venir privilégiera plutôt des semaines thématiques et des sorties de PAL.

    J'aime

    1. J’essaye de ne pas trop acheter de livres en grand format, du moins pas ceux dont on parle partout, pour justement ne pas qu’ils restent à m’attendre… par contre, ils poireautent en poche ! 🙂
      A part une nouveauté, je pense aussi chroniquer ces prochaines semaines des livres de la bibliothèque ou des sorties de PAL.

      J'aime

  4. J’aime bien quelques nouveautés, mais j’apprécie de les découvrir aussi quand elles sortent en poche, bien plus tard, quand j’ai oublié les différentes critiques lues ça et là…

    J'aime

    1. Pour les nouveautés, je choisis souvent selon l’éditeur et l’auteur, ça limite un peu ! Et c’est aussi un plaisir de découvrir les nouveautés à al bibliothèque ou plus tard en poche…

      J'aime

  5. Pour être honnête je n’ai jamais vraiment prêté attention aux dates de publication. Je ne suis pas les saveurs du moment, et je laisse mijoter mes lectures avant d’écrire un avis. Cependant, j’aime bien les chroniques « best of » de mes bloggeurs préférés pour alimenter ma pile à lire des prochaines années. Je suis une liseuse vautour et je m’y plais bien 🙂

    J'aime

    1. J’aime bien les atmosphères effervescentes de rentrée littéraire, pas que d’automne, celle de janvier peut-être sympa… et il est vrai que des pépites sortent souvent en dehors de ces dates (heureusement !). A chaque rentrée, j’établis une petite liste, ans laquelle je rajoute, je barre… et où je suis loin de lire tout ce que j’ai noté !

      Aimé par 1 personne

  6. Ah, la rentrée littéraire 2016, bonne question! (et en plus, je viens de publier sur mon blog un billet sur un roman paru lors de la rentrée littéraire 2012, ha-ha!)
    Donc j’ai un bon souvenir de « Police », et aussi de quelques sorties suisses. Sans parler des petits bonheurs des éditions Alma et Intervalles… Pour moi, la période a été par ailleurs marquée par l’animation d’un débat sur la belle maison d’édition du Réalgar, lors de la Fête du Livre de Saint-Etienne.
    Quant à Jaenada, oui oui oui, toujours! Si son petit dernier, « La Serpe », me passe sous les yeux, je sauterai dessus sans états d’âme.
    Bonne rentrée littéraire 2017 et bonnes lectures!

    J'aime

    1. En parlant de sorties suisses, j’ai dans ma PAL Hiver à Sokcho des éditions Zoé… Il attend tranquillement, la rentrée 2016 n’est donc pas terminée en ce qui me concerne. Et tu as raison de souligner que les petites maisons d’édition réservent souvent de belles surprises.

      J'aime

  7. Comme d’habitude, j’ai préféré la rentrée de janvier ; j’ai encore des achats de septembre 2016 dans ma PAL. Cette année, je vais laisser passer la vague (à part mon cher Thomas Vinau), rien ne presse. D’ailleurs, je n’ai encore rien regardé.

    J'aime

    1. Je n’ai pas lu beaucoup de livres de la rentrée de janvier, mais j’en ai noté qui viendront en leur temps… et cette deuxième rentrée occasionne moins de déceptions, je l’ai remarqué aussi. J’ai repéré quelques titres à venir, mais je ne me précipite, j’attends quelques avis « de confiance ».

      J'aime

  8. Depuis quelques temps, je trouve les rentrées de janvier plus intéressantes. Nous avons quelques points communs dans nos préférences.
    Sur tes déceptions, il y a sûrement un effet dû à l’accumulation d’avis sur certains livres. A force de lire des avis positifs sur un roman, je me retrouve parfois déçue en le découvrant.

    J'aime

    1. Vous avez raison Aifelle et toi, à propos des rentrées de janvier, elles sont souvent très intéressantes, plus riches en trouvailles qu’en coups médiatiques. Quant aux déceptions dues à de nombreux billets positifs, je commence à (me) connaître et à me méfier ! 😉

      Aimé par 1 personne

  9. A voir ta liste, hum, j’ai pas mal d’abandons là dedans (merci aux biblis qui permettent les essais!)
    Je viens d’emprunter la petite femelle (clin d’oeil à ton dernier billet) Les Jaenada ne périment pas.

    J'aime

    1. Tu vas te régaler en lisant ce roman, toi qui aime bien le style de l’auteur (moins de parenthèses que dans certains autres, toutefois). Quant aux abandons, ce sont souvent aussi des livres empruntés, heureusement !

      J'aime

      1. Ayé, j’ai bien démarré La petite femelle!!!Jaenada est un auteur pour moi! (en tout bien tout honneur)(je l’ai rencontré 3 fois déjà… Deux bouquins dédicacés…

        Aimé par 1 personne

  10. Je passe généralement complètement à côté des rentrées littéraires, d’abord pour des raisons financières, mais aussi par manque d’intérêt …. sauf quand il s’agit d’un auteur que je veux suivre, mais il y en a finalement assez peu. Et dans les listes que j’ai vaguement parcourues, j’ai l’impression de voir et revoir toujours les mêmes noms. L’année dernière, les deux seuls romans de la rentrée que j’avais lus m’ont vraiment laissée indifférente (je n’arrive même plus à me souvenir des titres …), alors pour cette année, peut-être le Jeanada, à cause de la petite femelle, mais ce sera sans doute tout.

    J'aime

    1. Deux romans et rien de marquant, c’est sûr que ça ne donne pas envie de se pencher sur la rentrée suivante ! Moi, je m’y intéresse, mais je suis prudente. Rien ne sert de se précipiter si c’est pour être déçue, et ni les auteurs favoris, ni les éditeurs chouchous ne prémunissent contre la déception ! 😉

      J'aime

  11. C’est très intéressant ce type de bilan mais je me rends compte que je ne fais pas trop attention aux dates de parution quand je lis un livre. Je lis en fonction de ma lubie du moment, ce qui attire mon oeil, ce qui me fait envie sur le coup. Ça peut être de la nouveauté comme du vieux. J’essaie par contre de suivre toute l’actu parce que je n’ai pas envie de passer à côté d’une pépite et j’aime bien sentir l’effervescence autour des livres aussi. Bon, c’est souvent les même livres qui sont mis en avant mais j’aime bien savoir ce qui « marche », même si je ne lirai pas forcément ces livres, soit dans l’immédiat, soit jamais.:-)

    J'aime

    1. Je ne peux pas m’empêcher de suivre l’actualité de la rentrée de septembre, mais elle est tout de même essentiellement tournée vers les parutions françaises, et mes préférences vont souvent aux romans étrangers… Comme toi, je suis curieuse de ce qui fait parler dans les chaumières ! 🙂

      J'aime

  12. Tu as de la chance de pouvoir lire des livres de la rentrée à la bibliothèque; moi, j’en lis peu parce qu’il me faut les acheter et s’ils ne me plaisent pas, cela me fait râler ! Non seulement, ils sont chers mais en plus, s’ils me tombent des mains, ils m’encombrent !

    J'aime

    1. Mes bibliothèques les ont au bout de deux à trois mois, ce qui n’est pas si long… je ronge mon frein, parfois, pour obtenir des livres qui ensuite m’ennuient au bout de 40 pages !

      J'aime

  13. Je vous rejoins sur la rentrée littéraire de janvier qui me paraît plus diversifiée ( et moins agressive ). Peu lu de la dernière rentrée de septembre, l’année a été chargée et finalement les balades en librairies ne m’entraînaient pas spécialement vers la nouveauté. Comme toi, j’aime mieux y revenir ensuite ( même système de liste mouvante que toi ^-^ ). Je suivrai cette année un peu plus, pour le plaisir de la balade 😉

    J'aime

    1. Moins agressive, c’est tout à fait vrai, car il n’y a pas l’enjeu des prix (alors, ça, c’est ce qui ne m’intéresse guère dans ces rentrées d’automne, sauf un prix ou deux).
      Les balades en librairie sont sources de tentations diverses, par exemple Le Bal des ardents pour dénicher des petits éditeurs… 🙂

      Aimé par 1 personne

  14. Pour ma part, j’ai eu d’excellentes lectures avec « Repose-toi sur moi » de Serge Joncour et « Au commencement du 7ème jour » de Luc Lang …

    J'aime

  15. Bonsoir Kathel, 14 juillet et Eclipses japonaises: très bien en effet. Moi, j’avais aussi beaucoup aimé Numéro 11 de Jonathan Coe, Ada d’Antoine Bello et Judas d’Amos Oz. Et je me sens moins pour « Les petites chaises rouges » d’Edna O’Brien, qui ne m’a pas emballée du tout. Bonne soirée.

    J'aime

  16. Je partage to, avis concernant « Le garçon » et « anatomie d’un soldat ». Mais pour moi le roman le plus marquant de la rentrée 2016 reste « Parmi les loups et les bandits ».

    J'aime

  17. Je trouve déjà énorme d’avoir lu 28 livres de la rentrée dernières, en général je tourne à 4 ou 5, et j’attends que les autres qui me tentent sortent en poche, comme toi parler de livres d’actualité ne m’intéresse pas plus que cela. J’ai quand même encore le Garçon de Marcus Malte dans un coin de ma tête, on m’a offert le Goby et j’espère être plus enthousiaste que toi.
    J’attends en revanche beaucoup de la rentrée 2017 (sinon je plussoie Dasola, j’ai beaucoup aimé Ada aussi, qui a eu peu de répercussions par rapport à son dernier que je trouve moins bon et qui a eu une belle couverture).

    J'aime

    1. Je m’intéresse beaucoup aux nouveautés, et j’aime mieux les emprunter à la bibliothèque lorsqu’ils sont encore tout neufs, d’où ce nombre élevé. J’ai du en acheter 4 ou 5, à tout casser, et pas dès leur sortie… J’ai aussi l’impression que la rentrée 2017 se présente bien, mais je ne vais pas me précipiter. Quant à Antoine Bello, il fait partie des auteurs à qui je dois donner une deuxième chance. (j’ai fait un essai avec quelques pages des Falsificateurs, je crois, et je baille encore rien que d’y penser)

      J'aime

  18. 14 Juillet d’Eric Vuillard.. me tente beaucoup car j’ai beaucoup aimé ses ouvrages précédents. Beckomberga de Sara Stridsberg est une grosse déception. Je n’ai pas accroché du tout. Merci pour ce partage 🙂 🙂 bonne soirée !

    J'aime

      1. Tu sais que j’ai acheté Beckomberga parce que l’auteure était reconnue alors je me suis dis « je me lance ». J’ai pu terminer ce livre mais très difficilement. Tu ne manques rien. Tout sonne faux dans ce livre. Elle a du style mais elle ne raconte rien ou presque.. 😦 Le livre de Vuillard par contre « 14 juillet » j’ai hâte de le lire ! passe un bon weekend 🙂 🙂

        Aimé par 1 personne

  19. comme toi je préfère lire à mon rythme de plus en plus. J’en ai lu quelques uns de cette future rentrée mais pour le moment, peu de coup de coeur ! De l’an dernier, à froid, je retiens « Petit pays » et « the girls »‘

    J'aime

  20. Bonne idée de revenir sur la rentrée 2016 et 2015 . J’aime beaucoup la frénésie de la rentrée littéraire mais j’en achète peu. J’avais eu un coup de coeur pour Gael Faye petit pays , bien aimé chanson douce mais j’ai été déçue par Yaak Valley Montana que j’ai attendu et acheté! En lisant les avis je vais renoter le garçon qui semble faire l’unanimité . Ce billet me donne envie de rendre visite à ma bibliothèque et prendre les titres notés l’an dernier !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire. Yaak Valley me tentait au moment du Festival America, puis je l’ai un peu oublié… peut-être ai-je bien fait ? 😉
      Mes bibliothèques sont fermées cette semaine, mais j’ai réservé trois titres pour aller un peu à l’encontre de la frénésie de rentrée.

      J'aime

  21. Comme je n’ai lu aucun livre de la rentrée littéraire de 2016 car j’avais trop de choses à faire, c’est bien de nous faire un résumé. ça me permet a posteriori de faire un tri. Et sachant que j’ai toujours « La 7ème fonction du langage à lire » et acheté dès sa parution, on peut dire que je ne suis pas trop à la page. Ceci dit, j’ai envie de m’intéresser à la rentrée 2017.

    J'aime

    1. Mon tri n’est pas forcément très représentatif, surtout orienté littérature étrangère… La rentrée 2017 m’intéresse déjà, mais j’ai pu entrer dans une librairie ce matin et ressortir les mains vides, l’heure des choix n’a pas encore sonné ! 😉

      J'aime

  22. Contente de t’avoir inspiré un billet 😀
    et vraiment contente de voir que toi aussi tu as beaucoup aimé New York Esquisses Nocturnes, on a finalement peu parlé de ce roman!

    J'aime

  23. J’en ai lu beaucoup moins que toi! Deux ou trois. NY Esquisses nocturnes est dans ma pile. J’ai adoré Le Garçon et Station Eleven mais contrairement à toi, j’avais beaucoup aimé le paquebot sous les arbres. Faudrait que je prenne la peine de faire mon propre décompte.

    J'aime

    1. Bah, je n’ai pas vraiment lu tout, puisque j’en ai abandonné certains ! 😉 Et, heureusement, mes bibliothèques achètent souvent les nouveautés qui m’intéressent.

      J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s