littérature Amérique du Nord·rentrée automne 2015

Anna North, Vie et mort de Sophie Starck

vieetmortdesophie« On aurait dit qu’un extraterrestre était venu sur cette terre pour filmer les humains et nous montrer ce que nous étions, beaucoup plus honnêtement qu’aucun être humain ne pouvait le faire. »
Un des narrateurs de ce roman évoque ainsi Sophie Stark, pseudonyme choisi par une jeune cinéaste américaine hors normes. C’est d’abord son amante d’un temps, suivis par son mari, son frère ou son premier petit ami qui décrivent tour à tour cette jeune femme asociale, mais portée par le génie du cinéma. Roman choral, mais pas formaté, et original lui aussi à bien des égards, Vie et mort de Sophie Stark se projette à la fin du roman dès le titre, à la manière de Bresson annonçant dès l’affiche : Un condamné à mort s’est échappé.
Sophie devient au fil des portraits qui sont dressés, non plus attachante, mais plus présente, avec ses relations toujours biaisées aux autres, et les narrateurs prennent aussi de la consistance, à mesure qu’ils sont entraînés dans le sillage de Sophie, voire même qu’ils sont utilisés, pillés par la jeune cinéaste. L’ensemble est bien écrit, l’auteure semble connaître l’univers et les codes du cinéma, les critiques insérées dans le cours du roman le laissent imaginer. Anna North dissèque aussi entre ces pages le comportement de personnes dotées d’une personnalité caractérisée par un manque d’empathie perturbant pour leur entourage.
Je n’ai pas trouvé beaucoup d’avis sur ce livre qui pourtant dégage un charme certain. Et hop, une jeune auteure à suivre !

Extraits choisis : Et lorsque les gens me demandent pourquoi je l’ai épousée en ce mois de septembre, alors que je la connaissais depuis seulement trois mois et savais que ça ne durerait pas, je leurs réponds qu’une vie est un lourd fardeau, imaginez que quelqu’un puisse le porter à votre place pendant quelques temps, qu’il le ramasse, tout simplement, et le porte.

Je pensais qu’en réalisant des films, je ressemblerais plus aux autres… Mais parfois, j’ai l’impression que ça me fait ressembler encore plus à ce que je suis.

L’auteur : Anna North est née en Virginie en 1983. Diplômée de l’université de Stanford et de l’Atelier des écrivains de l’Iowa, elle est journaliste au New-York Times et vit à Brooklyn. En 2011, elle a publié un premier roman, America Pacifica. The Life and Death of Sophie Stark, son deuxième roman, est le premier traduit en français.
376 pages
Éditeur : Autrement (août 2015)
Traduction : Jean Esch
Titre original : The life and death of Sophie Stark

L’avis d’Eva Sherlev.

Publicités

16 réflexions au sujet de « Anna North, Vie et mort de Sophie Starck »

  1. Je l’ai acheté suite à un article dithyrambique lu dans je ne sais plus quel journal, et depuis, il m’attire irrésistiblement. Vu ton avis, qui confirme ses qualités, je le sortirai sans doute bientôt de ma pile !

    J'aime

  2. Lu et aimé, et comme tu dis il a un charme et il dégage une ambiance particulière. J’en avais parlé sur Babelio et Libfly ( d’ailleurs, je vais rapatrier toutes mes chroniques)

    J'aime

  3. Tiens, voilà qui est bien tentant …. J’aime bien l’idée des différents portraits, mais je sature un peu du choral en ce moment, pour ne pas gâcher un roman avec du charme, je vais donc attendre un peu …

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s