Photographe du samedi (29) Michael Eastmann

Je ne sais plus où ni comment j’ai croisé les photos de Michael Eastmann, mais je ne suis pas étonnée de les avoir remarquées, surtout cette série, dont je ne vous présenterai qu’un petit échantillon, sur Cuba. Il rend particulièrement bien les murs décrépis et les couleurs passées des immeubles de La Havane. En attendant d’y aller peut-être un jour moi-même, il est toujours permis de rêver, non ?
michael_eastman1michael_eastman2 michael_eastman3 michael_eastman4 michael_eastman5
michael_eastman6 michael_eastman7
« Je suis attiré par les choses qui reflètent la lumière ou la transmettent. » dit le photographe américain.
Michael Eastmann est un photographe autodidacte né en 1947 et inspiré par Ansel Adams et Edward Weston. Il a d’abord travaillé en noir et blanc avant de changer pour la couleur dans les années 80. Il se compare lui-même à un peintre, qui avec son objectif, travaille cadrage, lumière et textures. Il a réalisé d’autres séries que celles de La Havane, bien sûr : portraits de chevaux, vues de Venise, des Etats-Unis…
michael_eastman8 michael_eastman9 michael_eastman10Michael_eastman13 michael_eastmann14 michael-eastman11

11 commentaires sur « Photographe du samedi (29) Michael Eastmann »

    1. J’ai du mal à en préférer une, tellement elles me plaisent toutes ! (et j’en ai laissé d’autres de côté qui étaient tout aussi réussies !)

      J'aime

  1. J’aime beaucoup le travail de ce photographe. Je suis sensible à ces atmosphères où l’on a l’impression que la vie vient juste de sortir par la porte…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.