Qu’est-ce qu’un « bon » blog ?

 

Sous ce titre un brin provocateur, je fais un retour sur mes impressions sur différents billets et interrogations lus récemment ici ou là.
battle2La discussion part parfois d’un événement à l’échelle de la blogosphère, avis positif sur un livre descendu partout ailleurs, avis négatif sur un livre adoré partout ailleurs, fermeture d’un blog, ouverture d’un blog, parution d’un billet le jour de la parution d’un livre…


Et là, comme les obus en quatorze, les jugements de valeur pleuvent, dès lors que plus de cinq ou dix commentaires sont alignés : sans jamais citer personne, mais en visant tout le monde, on déblatère, vitupère, critique, vilipende ou insinue à propos des blogs et des blogueurs qui reçoivent beaucoup de services de presse, de ceux qui publient des critiques trop longues, ceux qui écrivent des critiques trop courtes, ceux qui critiquent trop, ceux qui ne critiquent pas assez, ceux qui racontent trop leur vie, ceux qui n’en parlent pas assez, ceux qui aiment tout, ceux qui n’aiment rien, ceux qui racontent trop l’histoire, ceux qui publient trop souvent, ceux qui lisent trop de nouveautés, ceux qui n’ont pas d’avis intéressants, ceux qui n’ont pas d’univers… (ah, ce dernier jugement, celui-là, vraiment, je l’adore !)


battle3Je continue ou vous avez compris le principe ? Mais qu’est-ce qui oblige quiconque à fréquenter des blogs qui ne l’intéressent pas ? Depuis plus de six ans que je blogue, j’en ai suivi un grand nombre, mais parfois, nos chemins se séparent, nos intérêts divergent, chacun va de son côté, sans que rien de définitif n’ait été dit, et rien n’est plus facile que de ne plus se croiser ! Il est certain qu’il n’y aura pas de moment de gêne à se rencontrer à la boulangerie du coin ou à la piscine !


Enfin s’il y en a que ça amuse de venir sur les blogs uniquement pour pouvoir les critiquer ensuite, laissons-les s’amuser tout seuls, mais arrêtons de nous prendre la tête pour savoir si nous devons publier plus, moins, plus long, plus court, plus original, plus consensuel, pour plaire à tout le monde ! Enfin, moi, en tout cas j’arrête !


battle4Ma ligne de conduite était déjà de suivre mon petit bonhomme de chemin sans me préoccuper des autres, hormis un cercle restreint de blogueurs et blogueuses qui se reconnaîtront, eh bien, cela va être de plus en plus le cas ! Et que ceux qui ne trouvent aucun intérêt à me lire ne se gênent pas pour aller voir ailleurs !

En illustration une « battle » graphique entre Katy Couprie et Delphine Grenier à la fête du livre jeunesse de Villeurbanne au printemps dernier !

131 commentaires sur « Qu’est-ce qu’un « bon » blog ? »

  1. Dans mes bras!! Je pense que tu as du suivre la même discussion que moi hier soir et j’aurai pu écrire exactement le même billet que toi. Je pense exactement comme toi et je vis mon blog exactement comme toi! J’avoue que je me tiens un peu à l’écart de toutes ces tensions mais je les ressens quand même et je n’aime pas ces jugements de valeur et je trouve que c’est un peu « moralisateur » : j’ai envie de dire « Chacun fait fait fait c’qui lui plait plait plait » 😉 mais pourquoi monter les gens les uns contre les autres? Merci d’avoir dit ce que j’ai sur le coeur depuis quelques temps!

    J'aime

    1. Mais de rien, Enna, ça me fait plaisir si j’exprime ce que tu ressens. J’ai le temps de le faire, alors j’en profite ! Si chacun fait c’qui lui plaît, et si surtout personne ne se place au-dessus des autres en jugeant un peu hâtivement, tout ira mieux !

      J'aime

  2. Zut alors Enna a déjà cité le « chacun fait ce qui lui plait… » ^_^
    Je ne vais pas en ajouter (en règle générale je me tiens loin des conflits) mais juste être un peu triste de l’arrêt de blogs que j’aime bien (en espérant que ce n’est qu’une pause)

    J'aime

    1. J’espère qu’il n’y a pas de relation de cause à effet entre cet état d’esprit actuel et les arrêts ou pauses de blogs… cela m’attriste de ne plus entendre certaines voix !

      J'aime

  3. Bonjour Kathel, j’ai depuis longtemps plaisir à te lire et à piocher des idées sur ton blog. C’est surtout ce que j’aime, trouver des bons romans à dévorer, et partager un peu si il y a des affinités. Je n’ai même jamais tentée d’être une « bonne blogueuse », pas assez assidue pour ça 🙂

    J'aime

    1. Bah, mon titre est provocateur et c’est tout. Je ne pense pas que l’assiduité soit un gage de quoi que ce soit, mieux vaut un blog intermittent où tu te sentes bien, que de te forcer à écrire !

      J'aime

  4. Oui j’avais bien saisi l’ironie 😉 C’est ça justement que j’aime dans le blog, un espace pour échanger sans jugement, sans peur de la note ou de la réussite… Ne pas être dans la performance mais dans le partage, quel que soit son rythme, son style, ses goût 😉 J’imagine que ce bon esprit ne se perdra jamais entièrement ! En tous cas je l’espère 😉

    J'aime

  5. Et ben je suis totalement de ton avis, et je vois pareil la tenue de mon blog : je fais ce qui me plaît, quand je veux (quand je peux) . Si les gens n’aiment pas qu’il passe leur chemin comme je le fais moi et Basta. Je croise beaucoup de conflits sur les Blog et chaine Yt mais je m’en tiens toujours éloignée. Il y a des rageux partout, les gens non donc rien d’autre n’a faire? C’en est effrayant.

    J'aime

    1. « Des rageux », j’aime le terme ! et des moralisateurs, aussi, il y en a trop… ou plutôt, ils ne sont pas si nombreux, mais ils se font remarquer…

      J'aime

      1. Je risque de perdre des « amis » mais je m’en f***** Je suis d’accord avec toi : qui ne m’aime pas, a l’embarras du choix 😉

        J'aime

        1. Mais oui ! Parmi les nombreux reproches plus ou moins voilés que j’ai décryptés, certains blogs sont accusés de faire la course à l’audience, de surveiller leurs statistiques ! Ce sont toujours « les autres » bien sûr, qui le font… eh bien, je pourrai citer une liste longue comme le bras de blogueurs que ça ne préoccupe pas le moins du monde. Nous sommes d’accord, quelques visites de moins, il y a plus grave dans la vie !

          J'aime

  6. Je ne comprends pas trop de quoi tu veux parler. Pour moi, un bon blog, c’est un blog qui me plaît. Et n’étant pas masochiste, ceux qui ne me plaisent pas, je ne les suis pas.

    J'aime

  7. Je commente ici parce que sur FB tout ce qu’on dit prend des proportions ahurissantes ;-). Je crois que le gros problèmes des blog c’est Facebook justement et ses réactions instantanées et explosives qui biaisent le débat. Je te rejoins sur la définition du bon blog, c’est celui qui nous plait et sur lequel on aime se promener. J’aime un certain type de blogs et je ne vais pas sur les autres. Après je pense quand même que c’est sain aussi de s’interroger sur la blogosphère, surtout quand on y passe beaucoup de temps (au détriment d’autres choses), je pense qu’on a le droit d’émettre des avis ou des coups de gueule sur ce qui nous enthousiasme ou nous exaspère, sans forcément avoir envie de désigner quelqu’un en particulier, sans forcément être dans le jugement et sans donner des leçons. On a le droit d’être un observateur qui s’interroge, du moment qu’on reste respectueux.
    Mais je reste aussi convaincue, en tous les cas à titre personnel, que la blogo m’a beaucoup apportée, je suis triste de la fermeture ou quasi-fermeture de certains blogs (qui comptaient pour moi), et je suis heureuse d’y appartenir.
    J’ai une fois de plus fait dans la concision, tu ne m’en voudras pas Kathel, on ne se refait pas tu sais.
    belle soirée à toi

    J'aime

    1. C’est vrai que ce sont surtout certaines discussions sur Facebook qui m’ont inspiré ce billet. Les doigts y vont plus vite que la pensée, ou trahissent la pensée, je ne sais pas, en tout cas, les jugements définitifs y sont nombreux, que je n’ai pas relevés précisément, et qui vont vite disparaître dans les limbes. Mais qui peuvent laisser des traces, même un peu inconscientes : « Vais-je écrire ce billet aujourd’hui, alors que j’ai déjà parlé de littérature française hier ? N’est-il pas ridiculement court ? Ne va-t-on pas croire que je cherche à plaire à l’auteur ? » Que celui qui n’a jamais eu le début d’une de ces pensées me jette le premier galet !
      Je sais bien que les petites phrases ne visent personne en particulier, la plupart du temps, mais peuvent semer des doutes dans beaucoup d’esprits.
      C’est aussi la fermeture de certains blogs que j’aimais qui m’a fait prendre la plume, même si je ne sais rien des raisons qui les ont poussés à ces arrêts ou pauses.
      et pas de problème si tu as bien développé ton commentaire, c’est à ça qu’on te reconnaît !

      J'aime

      1. Je suis d’accord avec toi Kathel, tu le sais, (sauf que je pense que certaines phrases sur FB visent des gens en particulier quand même, ;-)). Par contre, c’est vrai que je ne pensais pas que ça pouvait influencer la manière de bloguer de certains, mais je comprends ce que tu veux dire. Après sur les blogs comme sur Facebook, on a aucune obligation de fréquenter qui que ce soit (contrairement à la vraie vie). Mais il fait du bien à tout le monde ton billet, je crois, et ça c’est chouette
        😉

        J'aime

        1. Merci pour ta réponse ! Si ces phrases visaient des gens en particulier, je ne les connais pas, moi ! 😉
          Là, je lutte contre le fou rire, parce que wordpress me fait un commentaire aussi : « Your stats are booming !  » alors que je venais juste d’écrire que je me moquais bien de la course à l’audience !

          J'aime

  8. Ben oui, t’as raison et ça sonne comme une évidence mais tu fais bien de le rappeler. Chacun fait ce qu’il veut et je ne vois pas l’intérêt de fréquenter (et encore moins de critiquer) un blog où l’on ne trouve pas son compte.

    J'aime

    1. Oui, ça me fait du bien d’enfoncer des portes ouvertes de temps en temps (vu mon gabarit, c’est plus facile que les portes fermées). Ce ne sont pas forcément des critiques ouvertes envers un blog particulier, mais un état d’esprit qui se fait remarquer, même s’il est marginal, qui veut qu’on persifle sur certains blogs pas nommés… Mais tout le monde n’a pas la même vision de ce qu’il veut faire de son espace personnel, et rien n’oblige les autres à aller les lire, « et puis c’est tout ! » 😉

      J'aime

  9. Je n’ai pas suivi de conflit particulier (je ne suis peut-être pas dans le bon cercle, mon dieu quelle horreur !) (je blague, je blague !!!) mais j’apprécie le ton nuancé de ton billet. La liberté, le choix, le plaisir partagé, « y a qu’ça d’vrai » !

    J'aime

    1. Je ne fais pas allusion à un conflit particulier, mais quelques phrases ici ou là (j’ai le temps de lire les commentaires, dirait-on !) m’ont hérissé un peu, et voilà ! La liberté, tu as bien raison, est le maître mot du plaisir de publier !

      J'aime

  10. bravo. Je crois qu’un de ces 4 j’écrirai quelque chose sur ce le côté salvateur que représentent la lecture les livres et le fait de bloguer pour moi…
    Je me fiche de la course à l’audience (je le vis trop au boulot!) je veux échanger, je veux donner envie et qu’on me fasse noter vite vite un titre, c’est tout, et dire/écrire aux auteurs combien leur travail silencieux compte… je ne reviendrai jamais sur cette ligne personnelle. Et c’est en ca que je disais comprendre les arrêts. Le manque d’interactions parfois mais aussi le découragement devant certaines remarques: faut pas faire ceci cela. Ok mais, j’ai passé l’âge et j’ai en + suffisamment de sales figures imposées dans la vraie vie! Mon blog c’est mon jardin, c’est ma bouffée d’air que je partage, je ne laisserai personne la polluer (même si j’écoute et entend ce que disent certain(e)s, mais vraiment j’y ai beaucoup réfléchi et non vraiment je ne changerai pas d’un poil).

    J'aime

    1. C’est joli l’image du jardin ! Et tellement comparable ! ça me rappelle mes premiers essais de jardinage, quand j’ai habité la campagne (époque révolue), et où les voisins venaient se pencher sur mes maigres semis pour émettre avis et conseils variés ! 🙂 Je retiens aussi de ton commentaire qu’au travail ou dans la vie, on est déjà assez obligés de tenir compte de multiples avis, pour ne pas avoir à le faire dans cet espace on ne peut plus personnel qu’est un blog, même s’il est public.

      J'aime

      1. Hahaha mes voisins font pareil!!! 🙂
        Et comme je ne parviens qu’à garder mes pissenlits… Ils ont de quoi se moquer 🙂

        J'aime

    1. Je ne voudrais pas avoir lancé aussi un débat sans fin ! 🙂 Non, j’ai essayé justement de ne pas en lancer… Et si je n’ai pas fait changer grand chose avec ce billet, ça fait tout de même du bien !

      Aimé par 1 personne

  11. oui Kathel, ma barque est arrêtée mais je continue de vous lire sans commenter mais là ton billet reflète ce que je pense alors je le dis ( oui !) ( est-ce bon commentaire ? humhum:))…

    J'aime

  12. Je suis complètement à l’écart de toutes ces discussions… N’étant pas sur FB, et je m’en félicite tout à coup, je ne comprends rien à rien… Oui, chacun blogue comme il veut. Moi, j’aime bien par exemple mettre des clips, écrire des petits textes, parler de ce qui m’intéresse (peu importe le nombre de commentaires, c’est la qualité et l’amitié qui comptent)… Mais ouh là là, savoir que tout est disséqué comme ça sur un lieu où je ne vais pas, sans le savoir, me fait un peu froid dans le dos… !!! Je pense que ce n’est pas comme ça que nous aimions bloguer, nous les blogueu(rs)ses littéraires, il me semblait que depuis le temps que nous bloguons nous le savions… Pour tout dire, je vois seulement des blogs se mettre en sommeil, des personnes préférer FB et ça m’attriste un peu. J’approuve à 100% cette idée de « petit bonhomme de chemin » Kathel, c’est ce vers quoi je reviens toujours et c’est ce qui permet le plaisir de bloguer (non ?), m’enfin il me semble… 😉

    J'aime

    1. Je n’irais pas jusqu’à dire que tout est disséqué, mais des remarques ou des jugements, qui sous couvert de généraliser, peuvent parfois faire autant de mal que des attaques frontales, auxquelles au moins les visés pourraient répondre ! Moi aussi, ça me fâche de voir que les blogs se ferment au profit de Facebook, mais c’est tout de même marginal…
      Allez, continuons de bloguer à notre guise, de nous rendre visite à notre guise aussi !

      J'aime

  13. Que je suis contente de n’être pas sur FB !!! un sacré mange-temps et autre chose…
    Je m’occupe de mes deux blogues, tranquillement, je vais officier sur certains de vos blogues et je m’y trouve très bien. Je continue mon petit bonhomme de blogue. Les gueulards, je m’en moque. La vie est trop belle et je l’aime trop pour me faire c…. avec de mauvais coucheurs ou baiseurs !!!
    Allez, j’arrête et je vais déguster un bon petit banyuls de 20 ans d’âge avec une grosse pensée pour vous

    J'aime

    1. Je ne te donne pas tort en ce qui concerne Facebook et le temps qu’on y passe… je vais essayer de modérer ce mange-temps !
      Bonne dégustation, en tout cas !

      J'aime

    1. De rien, Saxaoul ! Moi non plus je ne participe pas à ces discussions mais je les lis, et je bous (boue, bouh ???) intérieurement. Alors, ça fait du bien de le dire !

      J'aime

  14. J’adhère, forcément. Suivre son petit bonhomme de chemin, me paraît essentiellement et ce que tu dis au tout début de ton billet est très symptomatique de ces empêcheurs de tourner en rond qui en plus sont des donneurs de leçons ! Je suis toujours irritée par ceux qui se mêlent de critiquer les autres alors qu’il est tellement plus facile , comme tu le dis très bien, de ne pas lire les blogs qui ne nous correspondent pas.

    J'aime

    1. Mais oui, ça paraît tellement simple, de laisser de côté les blogs qui ne correspondent pas à ce que nous cherchons ! Ce qui ne veut d’ailleurs pas dire que nous les trouvons nuls, ou mal écrit, ou dépourvu d’attraits… d’abord, il y en a trop, ensuite, on peut lire et aimer tellement de genres différents que les lectures des autres ne peuvent pas toutes nous plaire. Si on me forçait à regarder dans le panier de chaque lecteur de la bibliothèque, et à l’écouter me décrire ses choix, nul doute que je mourrai d’ennui !

      J'aime

    1. Je ne m’étais pas senti visée personnellement par ces critiques, mais (bêtement) sans doute, j’avais tendance à me remettre en question… je ne le ferai plus ! Merci pour ton soutien, Delphine !

      J'aime

      1. En fait, comme Véronique à qui je fais un petit coucou ici, je n’ai pas vu ces polémiques. Je n’ai pas dû tomber sur les bons blogs (enfin les pas bons, justement)…
        En ce qui concerne FB, effectivement, il y parfois des jugements à l’emporte-pièce et des querelles dignes de la cour d’école maternelle. Personnellement, je préfère passer mon chemin et les ignorer, pour me concentrer sur les commentaires qui me semblent à la fois constructifs, argumentés et personnels, bref intéressants!

        J'aime

  15. Ton billet est tout simplement parfait et résume très bien ce que je pense moi-même. J’ai tout de même envisagé d’arrêter Facebook, non pas qu’il fasse de l’ombre à mon blog, je continue à préférer ce dernier comme moyen d’expression, mais je n’aime pas beaucoup le ton qui y règne trop souvent. Je me donne le temps de la réflexion.

    J'aime

    1. J’en suis aux mêmes réflexions quant à Facebook, mais j’aime bien tout de même le lien, avec mes nièces qui sont éloignées, par exemple… Par contre, rien ne m’oblige à y pointer mon nez tous les jours ! 😉 Surtout si c’est pour noter des remarques fielleuses qui m’horripilent et me font me demander si certains n’ont rien de mieux à faire !

      J'aime

  16. Je n’ai pas de blog mais c’est avec un immense plaisir que je lis souvent les vôtres,j’y puise des idées de lecture et fais quelques commentaires.J’espere avoir un jour le courage de me lancer dans cette belle aventure,créer mon propre blog.

    J'aime

    1. Je l’espère aussi, et dans ce cas, ne te laisse pas impressionner par les donneurs de leçons qui savent tout de ce qu’il faut faire pour avoir un blog parfait ! Le meilleur blog qu’on crée, c’est celui qu’on aimerait lire, celui qui nous ressemble.

      J'aime

  17. Il ne me semble pas avoir remarqué de polémique sur les blogs littéraires sur FB ou alors c’est que, tellement prise par mon activité professionnelle depuis plusieurs mois, j’ai tout survolé et rien vu vraiment ! Sinon, côté blog, chacune est libre de faire comme il veut évidemment même si certaines personnes nous manquent beaucoup quand elles s’absentent ( n’est-ce pas Clara ;-)) J’envisage moi-même, encore une fois, de ne pas reprendre mon blog mais de me contentert effectivement d’un avis lapidaire en quelques mots sur FB (désolée :-() mais si je ne commente quasiment plus nulle part faute de temps et d’énergie, je passe toujours sur mes blogs préférés : une fidélité qui perdure avec le temps car certaines affinités, même virtuelles, se créent inévitablement !

    J'aime

    1. Pour moi, il n’y a pas photo entre le blog et Facebook où tes avis disparaîtraient sans laisser de traces. Mieux vaut un avis lapidaire sur ton blog, non ? Enfin, bien sûr, c’est ton choix, mais il y a déjà tellement de blogs qui se mettent en pause ! Je suis toujours contente de lire quelques mots de toi, en tout cas !

      J'aime

  18. Bonjour Kathel,
    J’adhère totalement à ton billet, qui résume parfaitement mon état d’esprit du moment. Je suis lasse de ces pseudo-débats stériles, qui ne mènent à rien, et ne font que perturber la sérénité de blogueuses à mille lieues de toutes ces considérations. C’est l’une des raisons pour lesquelles je n’aime pas Facebook. Comme toi, je lis les « conversations » sans y participer, et il m’arrive de bouillir intérieurement. Chacun est évidemment libre de fréquenter les blogs qu’il veut, et de publier comme il l’entend. Il me semble en revanche totalement inutile de passer sa vie à s’étaler sur les réseaux sociaux pour expliquer aux autres le pourquoi du comment. Pourquoi vouloir à tout prix opérer une distinction entre « bons » et « mauvais » blogs ? Je trouve que ces discussions prennent des proportions disproportionnées, et que nous ferions mieux de nous recentrer sur notre passion première : la lecture de (bons) livres !!! En ce qui me concerne, je blogue pour le plaisir, quand j’en ai le temps et l’envie, et je n’ai pas l’intention de me faire des noeuds au cerveau pour déterminer si mes pratiques de blogueuses sont dignes d’intérêt ou totalement à côté de la plaque.
    Merci d’avoir remis les choses à plat.
    Bonne soirée. 🙂

    J'aime

    1. Je ne saurais pas mieux dire ! J’étais décidée à rester à côté de tout ça, mais une goutte d’eau a fait déborder le vase (que je ne citerai pas ici pour ne pas dévier de mon billet qui reste un peu général volontairement)… Je ne comprends pas non plus cette hargne qui se cache derrière de l’humour, et qui ne vise qu’à titiller jusqu’à pousser à bout… Bonne journée ! 😉

      J'aime

  19. Kathel, je pense que le mode de communication Facebook est pour beaucoup dans le fait que les discussions s’enveniment. Les choses sont lancées comme à l’oral , dans une discussion normale, mais elles sont écrites , donc lues , donc frappant plus , voire blessant. Avec les décalages de discussion ( personne pratiquant le second degré…ou pas, personne s’absentant de la discussion puis y revenant…) c’est sans fin, et presque absurde, en plus… Toutefois je suis étonnée qu’une réflexion sur les pratiques puisse déchaîner de telles crêpages de chignon , en effet ; comme je suis une bleue, c’est la première fois que je me trouve prise dans ce genre de maelström 😉
    Il me semblait pas que cela doive être un tel problème que de parler entre passionnées de notre façon d’envisager la chose , je continue à regretter que la discussion ne puisse avoir lieu, dans le fond
    Bien à toi

    J'aime

    1. Je suis bien d’accord, Mior, c’est une chose à laquelle je faisais toujours très attention dans mon travail, l’écrit n’est pas anodin, et il faut toujours se méfier des mots écrits dans la précipitation et l’urgence de répondre. C’est bien pour cela que je n’ai pas choisi Facebook pour ce billet d’humeur.
      D’autre part, je ne crois pas qu’on puisse comparer des avis ou opinions sur des livres lus, avec des avis sur des blogs, à moins que certains ne se fassent une spécialité de « critiques de blogs », mais qu’ils annoncent clairement qu’ils s’adonnent à cette nouvelle passion (curieuse, mais bon…) qui consiste à lire des blogs et argumenter à leur sujet… en sachant toutefois que, comme les auteurs de romans, les blogueurs mettent pas mal d’eux-mêmes entre leurs pages, et peuvent donc être touchés de lire qu’on n’apprécie pas leur manière de faire. Il y a des quantités de blogs où je n’ai fait que passer de 30 secondes à 2 minutes, puis j’ai passé mon chemin, mais il ne me viendrait pas à l’esprit, même sous couvert de généralités, d’en discuter publiquement.
      Mais si tu veux lancer un débat sur ton blog à ce sujet, en tout respect, pourquoi pas ? 😉

      J'aime

  20. J’arrive après la bataille (que je regardais de loin il faut bien le dire…) mais bon sang que ça fait du bien de lire ça ! Perso, je vais continuer de lire, ce sera déjà pas mal. Et d’en parler si je veux. Et de lire les blogs qui ne se regardent pas constamment le nombril… Et il y en a, heureusement… 😉

    J'aime

  21. Je suis presque de la vieille école, je suis beaucoup de blogs sans les commenter ou rarement et par timidité aussi (oui c’est dur à croire si on croit me connaître mais ça m’arrive) ! Bravo pour ce billet salvateur et jubilatoire où tu dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas… Je suis convaincue que l’entrée de FB et l’effet Larsen provoqué est à l’origine d’une lassitude de certaines blogueuses (dont moi). Comme Aifelle j’ai songé arrêter car certaines discussions m’indisposent vraiment : trop de jugements de valeur à l’emporte-pièces et même quand un « bon » sujet est lancé, il dégénère souvent en n’importe quoi, alors que sur un blog, il y a une « tenue » malgré tout, un code de déontologie qui fait la différence ! je ne parle même pas des posts qui apparaissent dans les notifications et que nous sommes obligés de lire sur les ennuis de voiture, de gamins et j’en passe qui n’ont plus rien à voir avec la littérature et même les humeurs d’une blogueuse qui n’auront pas le même impact sur un blog que sur FB ! Moi aussi je remets de l’ordre et je vais continuer d’aller à mon rythme et surtout en éliminer certains de mon reader … Pardon pour la longueur mais ça soulage, merci à toi !!! 😉

    J'aime

    1. Merci Asphodèle pour ce commentaire. J’ai choisi de lancer le débat sur mon blog, parce qu’effectivement je craignais moins que ça dérape. C’est comme si j’accueillais différentes personne pour discuter, mais sous mon toit, et non au coin de la rue… ça change tout ! Mes oreilles ont sifflé un peu hier soir, mais je m’en moque comme de ma première paire de chaussettes ! Je voyais Facebook différemment au départ, et je suis un peu déçue de l’usage que certains en font. Je reste pour garder un lien avec les plus jeunes de ma famille qui vivent loin, et pour les concours de livres parfois, mais je ne crois plus trop aux échanges qui tournent souvent au grand déballage.
      Bonne journée à toi !

      J'aime

  22. Moi aussi je suis un peu hors de la « bataille ». Mon blog est relayé sur FB mais j’y commente très peu. Je ne suis pourtant pas égoïste mais j’avoue que mon blog est avant tout un plaisir personnel. Et si il intéresse des lecteurs, tant mieux. Bien évidemment, je suis contente lorsque j’ai davantage de commentaires ou de visites. Je pense que le nombre de visites sur ton article démontrera que chacun rêve d’avoir un bon blog.Il est humain de chercher la reconnaissance pour un « travail » ( je ne considère pas mon blog comme un travail mais comme un loisir) qui nous tient à coeur mais je n’irais jamais descendre un blog par jalousie. Pour moi, le bon blog est celui qui nourrit ma passion pour le genre de littérature qui m’intéresse.
    Comme Asphodèle, ma timidité naturelle limite mon nombre de commentaires ou les rencontres réelles mais je vais souvent sur les blogs qui me correspondent.

    J'aime

    1. Merci de ton commentaire, c’est sympa d’avoir les avis de ceux qui ne lisent pas ces discussions stériles… et ils sont nombreux, heureusement ! Je suis bien d’accord, la définition d’un bon blog variera d’une personne à l’autre. Ce qui m’avait bien fait rire dans la remarque « j’aime les blogs qui ont un univers » (lue sur FB) c’est que tous les blogs ont un univers ! On aime cet univers ou non, là n’est pas la question, mais chacun a son style, sa personnalité, même discrète.

      J'aime

  23. C’est facile de répondre à ta question, un bon blog (de lecture) c’est un blog qui parle de bonne littérature…
    Bon, il y a autant de définitions de la bonne littérature et donc d’un bon blog qu’il y a de lecteurs. Je suis un peu agoraphobe, un peu claustrophobe et un peu seul dans mon coin, je n’ai rien lu ou vu qui puisse me faire penser en ce moment particulier à un débat sur la qualité des blogs. Je visite toujours les mêmes, pas assez souvent sûrement, certains que je commente, d’autres moins (comme le tien). Mon blog qui est excellent bien sûr n’est sûrement pas assez visité et commenté, mais bon finalement c’est bien, ça me laisse du temps pour lire.

    J'aime

    1. Tu as raison, même des blogs qui parlent de littérature que nous n’appellerions pas « bonne » peuvent être tout à fait respectables… même si ce ne sont pas ceux que nous irions lire, ils peuvent amener vers la lecture d’autres personnes pour qui nos choix seront peut-être un peu trop pointus…

      J'aime

  24. OUIII ! Merci de jeter le pavé dans la mare ! C’est aussi pour cela que plusieurs fois j’ai abandonné facebook car régulièrement ce type de débat revient sur le devant de la scène, et franchement cela m’horripile ! Je suis heureuse de voir que les blogs que j’aime restent en dehors et défendent mes idées ! Merci !

    J'aime

    1. Je suis aussi effarée, non que ce débat ait lieu une bonne fois pour toute, mais qu’il revienne à chaque occasion… les mêmes opinions sans nuances ressassées sans fin…

      J'aime

  25. Je me sens encore une fois à côté de la plaque, je n’ai rien compris à l’ampleur du débat sur facebook ! En même temps, cela fait 8 ans que c’est comme ça ! Je ne comprends pas que les gens se prennent la tête comme ils le font alors que pour moi ton message est une évidence. En plus, j’ai l’impression que ce sont toujours les mêmes arguments. Je vais donc continuer mon petit blog, tranquillement, en continuant à y prendre du plaisir et sans me poser trop de questions !

    J'aime

    1. Ce n’est pas vraiment que ce débat ait eu une ampleur particulière, c’est le fait d’un petit nombre de personnes, mais ça commence à revenir un peu trop souvent et ça a fini par me pousser à pondre ce petit billet. Les blogs qui ferment leurs portes sont aussi pour quelque chose dans mon envie de partager ce sentiment.

      J'aime

  26. Je me sens tout à fait à l’écart du débat, car je n’ai suivi que de très loin les billets et autres déclarations fumantes (je ne suis pas sur fb, grand bien me fasse!). Mais mine de rien, je ressens une légère tension dans les commentaires postés depuis plusieurs semaines un peu partout. On a l’impression qu’il faut tout justifier, ses moindres choix, ses moindres mots. Je te rejoints à 100% sur ton billet, mon blog est et restera un espace personnel, des plus modestes, que je complète au fil de mes envies, et en fonction du temps que j’ai à lui consacrer (il est loin d’être ma priorité entre le boulot, la famille, la vie extérieure), mais il est néanmoins important à mes yeux. De même que visiter mes blogs préférés, qui représente une réelle bouffée d’air frais dans la course infernale de la vie quotidienne. Chacun est libre de faire ce qu’il veut, en somme. Grosses bises 🙂

    J'aime

    1. Merci Laeti, ton commentaire, comme les précédents, me prouve que ce petit billet d’humeur n’était pas inutile. Si tu l’as senti aussi dans les commentaires ici ou là, imagine ce que c’est sur FB où les réponses fusent avant même que les questions aient fini d’être posées ! J’avoue ne pas comprendre ces gens qui attendent des autres des justifications, sur leurs choix de lectures, leur conception du blog, sans eux-mêmes se remettre en question. C’est tellement plus simple de ne pas lire ce qui ne nous intéresse pas !

      J'aime

  27. bonjour,
    moi je passe par là suite à un lien FB de Mélo. je n’ai absolument pas suivi les évènements et discussions qui ont abouti à ce billet d’humeur qui résume si bien ce que je pense de la blogosphère. nous sommes des êtres humains, tous différents et nos blogs aussi.
    je trouve le conformisme très dérangeant surtout quand il n’a pas lieu d’être. j’aime parcourir les blogs et y trouver des choses qui me ressemblent ET qui ne me ressemblent pas. tout l’intérêt et là. un peu comme dans la géniale scène du Cercle des poètes disparus où le professeur leur apprend à marcher chacun à leur rythme…
    continuons comme cela car c’est de la différence que s’enrichit la blogosphère (et bien d’autres choses par ailleurs). alors merci d’avoir écrit ce billet où tant de gens se retrouvent (au vu des autres commentaires)

    J'aime

    1. Merci Bouma (ton billet était malencontreusement passé dans les indésirables) Tu as tout à fait raison, la diversité est une richesse, et il ne faut pas beaucoup de temps pour s’y retrouver, et voir quels blogs nous ressemblent, lesquels on a envie de fréquenter ou non. Il suffit de voir (même si ce n’est plus trop à la mode, ce serait signe qu’on cherche uniquement à obtenir la réciproque) les « blogrolls » des uns et des autres, pour voir que si certains blogs se retrouvent souvent, la variété la plus grande est tout de même de mise.

      J'aime

  28. Comme Antigone et d’autres, je me sens un peu en dehors de ce conflit car je ne suis pas sur FB; Sur les blogs que je suis il n’y a pas de règlement de compte, je ne suis que des gens bien 😀
    En tout cas je suis complètement d’accord avec toi, chacun fait ce qu’il veut sur son blog 🙂

    J'aime

    1. Les accusations récurrentes concernent surtout les services de presse, mais j’ai lu aussi des affirmations du genre « 70 pour cent des blogs ne font que raconter l’histoire, et pas donner d’avis… » je dois lire les 30 autres pour cent alors !
      Et quand bien même certains préféreraient ne pas donner leur avis, qui a le droit de juger ?

      J'aime

  29. Alors là Kathel tu m’épates, tu mets des mots sur ce que je ressens totalement mais sans pouvoir l’exprimer aussi bien que toi… Je ne suis pas sur FB donc je ne sais pas vraiment ce dont tu parles, mais j’ai lu quelques billets qui allaient dans ce sens… Je suis trop entourée dans la vie de gens qui aiment tout juger, des gens qui savent tout… Et ce n’est certainement pas ça que je veux voir dans les blogs… Je veux me sentir libre sur mon blog, et qu’importe ce que pense les autres mais comme Antigone le dit ;  » savoir que tout est disséqué comme ça sur un lieu où je ne vais pas, sans le savoir, me fait un peu froid dans le dos… » Enfin tu dis tout cela bien mieux que je pourrais le faire alors merci de dire tout haut ce que je pense tout bas ;0) Et je mets un lien vers ton billet chez moi… Bises

    J'aime

    1. Tout n’est pas disséqué, enfin, pas en public, du moins, je n’aime mieux pas savoir ce qui se raconte en privé ! Ce qui transparaît est déjà assez désagréable… Merci pour ton soutien, L’or !

      J'aime

  30. Je ne sais pas vraiment de quel nouveau débat il est question dans ton billet, mais je suis d’accord avec ta réaction et c’est bon de suivre son petit bout de chemin 🙂

    J'aime

    1. Ce débat n’a malheureusement rien de nouveau, certains affirment de manière péremptoire qu’il y a trop de blogs de lecture inintéressants, etc, etc… d’autres que les blogs ne sont pas assez transparents sur l’origine des livres qu’ils présentent, etc, etc… que chacun fasse ce qui lui plaît !

      J'aime

  31. Il y a bien longtemps que je ne suis plus les gueguerres et les discussions houleuses, notamment sur FB… Je bloque encore, pour l’instant, comme ça me plait, avec les livres qui me plaisent, et ceux qui ne m’aiment pas ne sont pas obligés de me lire… ça devient un peu cour de récréation, cette nouvelle blogo… (et c’est saoulant)

    J'aime

    1. Je ne connais pas la moitié des nouveaux blogs, mais le niveau des discussions sur FB ne donne pas envie de faire une connaissance plus approfondie avec certains ! (et réciproquement, semble-t-il !) 🙂

      J'aime

  32. MAIS COMME JE SUIS D’ACCORD AVEC TOI !!!!
    J’en ai moi aussi assez de lire ce genre de discussion stérile. J’ai souvent envie d’écrire que les blogs, c’est encore mieux que la télé car il y a beaucoup plus de choix. Alors si un blog ne nous plait pas, ne le fréquentons pas et puis c’est tout et chacun fait ce qu’il veut !

    J'aime

  33. Bonjour Kathel, voilà un billet intéressant, d’ailleurs on le constate aux nombres de commentaires reçus. Personnellement, je suis incapable de répondre à cette question, c’est tellement subjectif: comme un roman, un film ou une peinture. Je vais régulièrement sur certains blogs (livre ou cinéma et parfois voyages) car cela me donne des idées de lectures, de films et je suis toujours en admiration devant de belles photos. En tout cas, ma chère Kathel, je viens lire ton blog régulièrement et je ne suis pas déçue. Bonne journée.

    J'aime

    1. Comme un roman, un film ou une peinture, on n’est pas obligé d’aller voir ce qui ne nous plaît pas, ni de donner des conseils à l’auteur, ou à l’artiste, si ça ne nous plaît pas… Et au moins, contrairement à un film ou une exposition où l’on a payé la place ou l’entrée, les blogs se visitent gratuitement ! Merci de tes visites, Dasola, et bonne journée.

      J'aime

  34. Je crois que j’ai complètement raté l’origine de la polémique (je dois dire, d’ailleurs, que j’admire ceux qui en plus d’alimenter leur blog ont le temps de lire tout ce qu’écrivent les copains et même de commenter… Si je parviens ne serait-ce qu’à parcourir dix blogs dans la semaine, c’est le bout du monde), mais je ne peux qu’approuver ce que tu dis ici…

    J'aime

    1. Il y en a eu plusieurs, ou plutôt des discussions sur un autre sujet qui reviennent immanquablement autour des mêmes thèmes ; certains blogs n’existeraient que pour recevoir des livres gratuitement, et n’auraient aucune qualité… Franchement, moi, je n’en connais pas, et je trouve que ça met une mauvaise ambiance de faire courir de tels bruits ! Et quand bien même il y en aurait quelques-uns, pourquoi les fréquenter ?

      J'aime

      1. Ma foi, je ne dois pas en fréquenter non plus (et d’autre part ça ne me dérangerait certes pas de recevoir des bouquins gratuits, mais tenir un blog me semble être un investissement suffisant pour qu’on se passe de ce genre de « soupçons »). Mais que veux-tu, la politesse est une denrée rare sur Internet…

        J'aime

  35. Kathel, Enna, Mille et un frasques et les autres… vous avez raison de fuir tout ça. Ca n’apporte absolument rien.

    J'aime

  36. Bonjour Kathel,
    Nous ne nous connaissons pas, j’ai peut-être un jour laissé un commentaire sur un de tes billets mais je ne m’en souviens plus. Je me permets de venir commenter car j’ai assisté à plusieurs débats de loin, sur FB (dans ma liste sont quelques blogueuses lecture) et j’avoue que j’ai ouvert des yeux ronds : l’essentiel n’est-il pas de lire et de partager ce plaisir ?
    En tant qu’écrivaine, un avis sur un de mes ouvrages, qu’il soit long ou court, détaillé ou lapidaire, rempli d’anecdotes ou visant l’essentiel, reste un avis (et s’il a plu, c’est encore mieux 😉 ). Une personne a lu ce que j’ai écrit et a décidé d’en parler : je pense que ce retour, pour l’auteur, est tout simplement merveilleux.
    Entre passionné-e-s, c’est tellement dommage de s’empoigner ainsi, non ?

    J'aime

    1. Bonjour Olivia et merci pour ta réaction et ta visite. C’est sympa de donner un avis sur la question, vu du côté d’un écrivain. Là encore, il y a sans doute des attentes différentes à la lecture d’un billet de blog selon les auteurs, mais si le respect de la personne qui a écrit un avis sur le livre est présent, c’est l’essentiel.
      Les blogs sont devenus trop nombreux, c’est vrai, mais heureusement personne n’est obligé de les visiter tous et de les commenter tous !

      J'aime

  37. A kathel et tant de blogueuses que j’ai pu croisé et partagé

    Cela fait maintenant deux ans que mon blog est en sommeil, avec le recul, j’ai eu le temps de peser le pour et le contre. D’apprécier cette plénitude de pouvoir lire sans la contrainte, sans jugement ni « « obligation » » à rendre ma copie. J’ai retrouvé un chemin serein, le temps de savourer des livres qui ne sont même pas sur les blogs, mais aussi des livres qui font le tour de la blosphère.

    Mais, car il y a toujours un Mais :

    Je dois dire que les blogs que j’ai pu côtoyer, découvrir, m’ont apporté énormément et m’offre encore de belles pépites.

    Et les bons blogs à mon sens, sont restés mes lieux d’errance. Je ne citerai pas de noms, mais vos pseudos sont dans les commentaires pour la majorité. Et si je pose ici quelques mots, preuve en est que je flâne souvent sur vos sphères sans que vous le sachiez.

    Continuez de bloguer car vous nous apportez souvent du rêve de lecture j’entends, je lis que rarement les blablas et Facebook j’y mets que très très très rarement les pieds pour toutes les raisons que vous devez rencontrer. C’est une réelle perte de temps. Et tenir un blog demande également énormément de temps si plus est, on est tenté de visiter les amies blogueuses, laisser un commentaire etc c’est une chaîne sans fin. Et je n’ose même pas parler de ce diable de FB, linker ici, commenter là… comptez un peu les heures qui tournent, j’ai dit non à cela et oui au silence des pages, au plaisir des mots.

    Choisir entre lire plus et surfer nettement moins, je n’ai pas hésité longtemps, j’ai choisi de lire mon plus grand plaisir avec l’écriture.

    Mais ton blog, vos blogs sont des régals, des montagnes de tentations, c’est aussi, un danger… quand on ne sait plus résister à vos péchés mignons.

    Alors oui, il y a des bons et des mauvais blogs, mais chacun a le choix d’y aller ou pas, mais qui a le droit de juger ?

    Sans doute un jour j’ouvrirai un nouveau blog mais je n’autoriserai aucun commentaire l’anonymat sera total , ça ne sera qu’un lieu pour mémoriser mes lectures en parcimonie, mes lectures dont j’ai du mal à définir.. Ces auteurs qui me résonnent, et dont je ne peux me défaire. Ils ne sont pas forcément nombreux mais je leur reste fidèle.

    Et je vous dis merci car certains, sans vos blogs, je ne les aurai jamais connus.

    Chaque blog est différent, mais c’est votre diversité qui fait la richesse de cette blogsphère. Chacun a son petit plus que l’autre n’a pas. Et fort heureusement.

    Quelques blogs ont peut-être plus de notoriété, il est vrai. Mais moi aussi je m’en fiche de tout cela du moment que chacun peut puiser à la source qu’il lui sied.

    J’ai souvent des trains de retard, vous ne pouvez pas savoir à la vitesse que vous dégainez les rentrées littéraires etc… qu’importe je sais que j’aurai le temps ou je le prendrai pour lire ceux que j’aime.
    Mes dernières lectures : Delerm (incontournable) « Le buveur de temps » et son petit dernier « elle marchait sur un fil » et ma lecture du moment Laurence Tardieu «Une vie à soi » .

    Ces titres sont évocateurs, je vous le dis, buvez le temps, et cessez de marcher sur un fil, prenez le temps de vivre votre vie, la vraie pas celle qui est sur cette toile. Laissez les jugements idiots là où ils sont, et savourez chaque instant qui vous est donné.

    Alors bon vent à tous, un jour peut-être, ici ou ailleurs, mais gardez vos blogs ouverts même si vous les laissez en jachère, il y a toujours de jolis spécimens à cueillir et fleurs rares à humer.

    Une blogueuse d’un autre temps…….. (qui donc, hormis l’or « rouge » que j’embrasse en passant, sera me reconnaître c’est ma signature dorénavant chez elle-même si je dépose rarement un com) avec toute ma sympathie et respect pour vos immenses talents de blogueuse, n’en déplaisent à certains ou certaines.

    J'aime

    1. Bonjour et merci pour ta réaction. Excuse moi par avance de ne pas répondre trop longuement à ton commentaire, mais à force d’aligner les réponses, je commence à me répéter ! (et je viens d’effacer la réponse prévue par une fausse manœuvre ! quelle maladroite !)
      Je suis en tout cas très contente de lire des commentaires aussi nombreux, dont certains émanent d’auteurs, de non-blogueurs, d’anciens blogueurs, et prouvent que le sujet est sensible. Tu es sage en choisissant de lire plus plutôt que de participer à toute cette agitation ! Je ne comprends toujours pas comment certains peuvent perdre du temps à essayer d’imposer leurs points de vue sur la manière de gérer un blog. Puisque eux-mêmes sont, et je le dis sans ironie, sans doute capables d’écrire des billets tout à fait intéressants et pertinents sur les livres qu’ils lisent, qu’ils le fassent au lieu d’utiliser leur talent pour écrire à lancer des piques assassines.
      Bref, merci encore pour ton passage, et n’hésite pas à revenir entre mes pages, et déposer un petit commentaire si nous avons des lectures en commun.

      J'aime

    2. A la blogueuse d’un autre temps ; oui je te reconnais je confirme ;0) Et j’attends de tes nouvelles d’ailleurs :0) J’espère que si tu te décides à ouvrir un nouveau blog tu viendras m’en avertir !! Je t’embrasse.

      J'aime

  38. Je prends le temps de commencer ici après la semaine ! 🙂
    Je suis entièrement d’accord avec toi … nous bloguons pour notre plaisir, et regarder son voicin pour le critiquer est tellement tellement puéril.
    J’ai conscience d’avoir cette semaine mis les pieds dans le plat, lassée d’avoir toujours des conversations qui se terminaient tout le temps de la même façon.
    Bien entendu, ces critiques visent des blogs, sans les citer, plus facile …
    Depuis le mois d’août je n’ai répondu qu’une seule fois à ces critiques, et ce sera la seule car je me suis aperçue que c’était du temps perdu, un dialogue de sourds. Je préfère ignorer donc à l’avenir ces piques pour ne me concentrer qu’à l’essentiel : bloguer comme je l’entends.

    J'aime

    1. Tu as bien raison de ne plus prêter l’oreille à ces commentaires qui tournent en rond, sans jamais rien apporter. C’est décevant de voir que certains blogueurs, par ailleurs sympas, se laissent influencer par ce que je ne peux que qualifier d’aigris, qui ressassent sans fin les mêmes ressentiments. Désormais, je n’y accorderai plus d’attention non plus. Je trouve Facebook intéressant pour suivre les éditeurs, quelques blogueurs qui relaient des infos intéressantes et pour des petits signes de ma famille éloignée. Sinon, que d’infos inintéressantes !
      Je préfère aussi revenir à ma manière de bloguer de 2008, même si je dois passer pour un dinosaure aux yeux de certain(e)s.

      Aimé par 1 personne

  39. « Parlez-moi de moi, y’a qu’ça qui m’intéresse… » J’ai l’impression que c’est la philosophie de ce genre de débats. Je ne suis pas sur Fb mais j’ai déjà lu plusieurs billets ces dernières semaines qui discutaient de ce qu’il fallait faire ou ne pas faire sur un blog. Et à chaque fois j’ai été surprise par le nombre de commentaires. Sans doute que tous les blogueurs s’interrogent, même les plus anciens, On se demande pourquoi on tient un blog, qu’est-ce qui nous fait continuer, qu’est-ce qui nous fera peut-être arrêter un jour… Et puis Je crois que les blogueurs aiment parler de leur blog, tout simplement. Certains ont sans doute l’orgueil de croire que le leur est bien mieux que ceux des autres, mais pour la plupart c’est juste un prétexte à échanges. Car on ne lit pas forcément tous les mêmes livres, mais on a au moins un sujet en commun : le blog.

    J'aime

    1. Tu as sans doute raison, mais parfois les échanges tournent à l’aigre sans que ceux qui ont lancé des affirmations qui fâchent ne se donnent la peine de préciser leur pensée, de clarifier leurs accusations ; du coup les débats s’éternisent sans grand intérêt; J’ai bien conscience d’en rajouter (un peu) avec ce billet, mais je me suis demandée s’il ne fallait pas chercher là la cause de l’arrêt ou la mise en sommeil de certains blogs en ce moment… C’est la diversité des blogs qui est intéressante, mais, j’en reviens toujours là, ils ne sauraient tous plaire à tout le monde. Moi, je fuis quand un blog est plein de couleurs, de paillettes et de trucs animés, d’autres au contraire doivent soupirer quand c’est trop sobre… ils ne se rencontreront pas, mais suivre quelques dizaines de blogs est bien suffisant !

      J'aime

    1. Merci Sandrion, j’ai l’impression d’avoir prêché des convaincus et que ceux qui critiquent à tout va ne m’ont pas entendue. Tant pis, j’ai dit ce que j’avais sur le coeur, au moins !

      J'aime

  40. je suis ravie de lire ce billet et tous les commentaires – je suis moi même en questionnement concernant mon blog et mes lectures pour l’instant, mais je pense que c’est toi qui est dans le vrai = continuer son petit bonhomme de chemin, à sa manière, à son rythme

    J'aime

  41. En lisant ton billet (auquel j’adhère totalement), je me dis que j’ai bien fait de refuser FB. Cette façon d’écrire avant d’avoir réfléchi m’a toujours beaucoup gêné. C’est ce que j’essaie de faire comprendre à la jeunesse avec laquelle je travaille. Un écrit ça reste, et ça peut faire très mal.
    Et puis quoi ? Que des personnes que je ne connais pas détestent un roman que j’adore, qu’est-ce que ça peut bien me faire ? Je dirais plutôt que la diversité a du bon, et que mieux vaut lire de la mauvaise (selon moi) littérature que de ne pas lire du tout.
    J’aime pas le beurre, je ne vais pas pour autant insulter les crémiers, les éleveurs de bovins, les vaches ou les buveurs de lait ? 😉
    Pour moi les blogs sont une trace, une mémoire, un divertissement, une source de tentations et d’échanges respectueux sur les goûts et les idées. Sinon, je passe mon chemin.

    J'aime

    1. Voilà, on en revient toujours là : si un blog ne nous plaît pas, nous allons voir ailleurs. Les magazines, les émissions de radio ou de télé ne sont pas toutes non plus à notre goût, nous n’allons pas pour autant nous en gaver jusqu’à écœurement !

      J'aime

Les commentaires sont fermés.