vie de lectrice

Qu’est-ce qu’un « bon » blog ?

 

Sous ce titre un brin provocateur, je fais un retour sur mes impressions sur différents billets et interrogations lus récemment ici ou là.
battle2La discussion part parfois d’un événement à l’échelle de la blogosphère, avis positif sur un livre descendu partout ailleurs, avis négatif sur un livre adoré partout ailleurs, fermeture d’un blog, ouverture d’un blog, parution d’un billet le jour de la parution d’un livre…


Et là, comme les obus en quatorze, les jugements de valeur pleuvent, dès lors que plus de cinq ou dix commentaires sont alignés : sans jamais citer personne, mais en visant tout le monde, on déblatère, vitupère, critique, vilipende ou insinue à propos des blogs et des blogueurs qui reçoivent beaucoup de services de presse, de ceux qui publient des critiques trop longues, ceux qui écrivent des critiques trop courtes, ceux qui critiquent trop, ceux qui ne critiquent pas assez, ceux qui racontent trop leur vie, ceux qui n’en parlent pas assez, ceux qui aiment tout, ceux qui n’aiment rien, ceux qui racontent trop l’histoire, ceux qui publient trop souvent, ceux qui lisent trop de nouveautés, ceux qui n’ont pas d’avis intéressants, ceux qui n’ont pas d’univers… (ah, ce dernier jugement, celui-là, vraiment, je l’adore !)


battle3Je continue ou vous avez compris le principe ? Mais qu’est-ce qui oblige quiconque à fréquenter des blogs qui ne l’intéressent pas ? Depuis plus de six ans que je blogue, j’en ai suivi un grand nombre, mais parfois, nos chemins se séparent, nos intérêts divergent, chacun va de son côté, sans que rien de définitif n’ait été dit, et rien n’est plus facile que de ne plus se croiser ! Il est certain qu’il n’y aura pas de moment de gêne à se rencontrer à la boulangerie du coin ou à la piscine !


Enfin s’il y en a que ça amuse de venir sur les blogs uniquement pour pouvoir les critiquer ensuite, laissons-les s’amuser tout seuls, mais arrêtons de nous prendre la tête pour savoir si nous devons publier plus, moins, plus long, plus court, plus original, plus consensuel, pour plaire à tout le monde ! Enfin, moi, en tout cas j’arrête !


battle4Ma ligne de conduite était déjà de suivre mon petit bonhomme de chemin sans me préoccuper des autres, hormis un cercle restreint de blogueurs et blogueuses qui se reconnaîtront, eh bien, cela va être de plus en plus le cas ! Et que ceux qui ne trouvent aucun intérêt à me lire ne se gênent pas pour aller voir ailleurs !

En illustration une « battle » graphique entre Katy Couprie et Delphine Grenier à la fête du livre jeunesse de Villeurbanne au printemps dernier !

Publicités

131 réflexions au sujet de « Qu’est-ce qu’un « bon » blog ? »

  1. Ben dis donc ! Il s’en passe des choses ! C’est moi ou la blogo s’enferme toujours dans les mêmes histoires ? Je ne connais pas celle-ci mais pas besoin d’en savoir plus. Je suis rarement au courant des dramas de la blogo, Tu poses les bonnes questions et tu amènes la réflexion avec justesse et distance. De mon côté, une pause est nécessaire pour retrouver le plaisir de bloguer et ne plus avoir la sensation désagréable de « devoir » rédiger un billet. Bloguer ne m’a apporté que du positif, j’ai même changé de métier pour travailler avec les livres ! C’est vraiment un chouette hobby et le fil conducteur doit être le plaisir. Par contre, je n’ai aucune intention de couper les liens, importants à mes yeux, tissés au fil de ces dernières années. Et puis, j’ai trop besoin de vos avis de lecture ! Aucune corrélation avec l’évolution de la blogo même si, tout comme toi, j’ai perçu le changement. Une génération bloguesque équivaut à moins de dix ans, je veux bien être qualifiée de vieille et rester avec les vieilles car là, je trouve mon bonheur et ma propre définition du bon blog 🙂 Bises Kathel !

    J'aime

    1. Ben, moi, j’avais dû rater un peu les histoires d’avant, mais ces derniers temps, j’ai ressenti trop de mauvaises ondes dans des petites remarques ici et là, et c’est ce qui m’a fait réagir. Sans vouloir revenir, ce qui serait bien impossible, à la blogo « d’avant », force est de constater que le nombre croissant de blogs fait qu’on a du mal à s’y retrouver ! De là à décréter que tous les blogueurs devraient faire ceci ou cela, ou ne pas faire ceci ou cela… Les donneurs de leçons m’agacent, voilà, c’est tout ! 🙂 Et tu as raison, le moteur d’un blog doit être le plaisir, sinon autant arrêter ! Pas toi, en tout cas, j’espère que tu reviendras ! A bientôt ! 🙂

      J'aime

  2. J’adhère à fond à ce billet ! M’enfin, c’est un débat qui me concerne de moins en moins car après avoir suivi plus ou moins les conversations à ce propos, j’avoue que maintenant, je suis mon petit bonhomme de chemin virtuel, sans faire du chiffre, c’est sûr, mais aussi sans me prendre la tête avec ce qui ressemble franchement à des gamineries. J’ai déjà ma dose au boulot sans en rajouter sur la toile 😉
    Bonne journée !

    J'aime

    1. Merci pour ton avis ! A entendre ou plutôt à lire certains commentaires, il semblerait que tout le monde n’ouvre un blog que pour faire de l’audience… bien sûr, c’est toujours agréable de savoir que ses billets sont lus, on écrit un peu pour être lu et commenté, mais pour la plupart, nous n’avons pas l’œil fixé sur les statistiques. Des blogueurs qui essayent de faire du chiffre, il y en a, mais ça ne me gêne pas, puisque je ne me sens pas en concurrence avec.

      J'aime

  3. J’arrive ici complètement après la bataille ! Merci pour ce billet. Il relaie bien certaines des questions qui ont émaillé ma vie de blogueuse. Est-ce que je lis les bons livres ? Est-ce qu’il faut que je publie plus souvent ? Est-ce que ça vaut le coup de continuer à bloguer ? Pour quoi ? Pour qui ? Est-ce que je ne devrais pas fermer les commentaires ? Pourquoi est-ce que les commentaires apportent si rarement un débat, des conseils, des idées ? … Questions toujours d’actualité !

    J'aime

    1. Merci pour ton avis. Je serais bien incapable de fermer les commentaires, sinon autant reprendre un bon vieux carnet ! C’est vrai que pour le blog, on fait l’effort de mettre son avis en forme, alors autant que ce soit lu et mieux commenté. Mais maintenant je ne me pose plus (comme toi et beaucoup d’entre nous) la question des « bons livres ». Je lis ce qui me plaît et tant pis si j’ai moins de passage pour certains types de textes…

      J'aime

  4. Je reviens sur ce billet à la faveur d’un lien laissé par l’Or le concernant, comme quoi il a marqué les esprits. Et surtout depuis, il y a eu hécatombe d’arrêts de certains blogs qui me tenaient à coeur. Avec un peu de recul il est évident que FB est à l’origine de ce malaise qui s’est installé sournoisement dans la bloguo, le côté bon enfant, partage et plaisir avant tout a fait place à des remises en questions qui n’ont même pas lieu d’être ! Ce qui me fait peur dans certaines remarques maladroites de certaines (plus que méchantes) c’est ce consensus vers lequel tout le monde devrait converger, à quand le retour de la pensée unique ? Comme toi, FB me servait il y a trois ans, presque 4 à rester en contact avec des amis éloignés et des membres de ma famille. Puis j’y ai mis certaines choses en « humeurs » (bisounourses à côté de ce dont tu parles) pour ne pas « polluer » mon blog, alors que cette idée ne me serait même pas venue à l’esprit il y a quelques mois ! Mon blog est mon jardin secret, ma bulle d’oxygène et un lieu où j’ai envie de partager (où j’avais) Je le fais moins à cause de ces jugements inquisiteurs que je « sens » autour, comme si j’avais à me justifier de ce que j’écris… Mais après mûre réflexion, je préfère encore rester « intermittente » comme tu le dis si bien que de renoncer à mon droit de parole et si elle ne plaît pas, que les chouineurs patentés passent leur chemin et aillent sur FB déverser leur fiel ! L’essentiel étant aussi de rester soi-même, lucide et sincère dans nos avis… De commenter ou pas certains billets que nous venons de lire mais sur lesquels nous n’avons pas d’avis précis… De se faire plaisir avant tout, le jour où le plaisir et l’envie disparaissent, ou se mettent en veilleuse, alors là commencent les interrogations et comme je disais, bien souvent, elles sont conditionnées par le regard des autres et n’ont pas lieu d’être…

    J'aime

    1. Merci de ton passage, c’est aussi l’impression qu’une pensée unique se faisait jour en creux dans certaines remarques qui m’a fait réagir. Je ne sais pas si ce billet a été utile, si ce n’est de m’avoir fait plaisir de « vider mon sac » ! 😉

      J'aime

  5. Un bon blog, pour moi c’est comme un bon livre, un bon ami. Il m’aide à vivre. Pourquoi je blogue, tout d’abord je voulais parler de quelque chose qui me tient à cœur, pour informer les gens.
    Puis maintenant pour partager, passer le temps… mais je ne me pose pas trop de questions. En tout cas la blogosphère que je fréquente est un bel endroit qui me fait du bien. J’ai même l’impression de devenir « un peu plus intelligente » avec toutes ces personnes cultivées, sensibles.

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s