Publié dans vie de lectrice

Qu’est-ce qu’un « bon » blog ?

 

Sous ce titre un brin provocateur, je fais un retour sur mes impressions sur différents billets et interrogations lus récemment ici ou là.
battle2La discussion part parfois d’un événement à l’échelle de la blogosphère, avis positif sur un livre descendu partout ailleurs, avis négatif sur un livre adoré partout ailleurs, fermeture d’un blog, ouverture d’un blog, parution d’un billet le jour de la parution d’un livre…


Et là, comme les obus en quatorze, les jugements de valeur pleuvent, dès lors que plus de cinq ou dix commentaires sont alignés : sans jamais citer personne, mais en visant tout le monde, on déblatère, vitupère, critique, vilipende ou insinue à propos des blogs et des blogueurs qui reçoivent beaucoup de services de presse, de ceux qui publient des critiques trop longues, ceux qui écrivent des critiques trop courtes, ceux qui critiquent trop, ceux qui ne critiquent pas assez, ceux qui racontent trop leur vie, ceux qui n’en parlent pas assez, ceux qui aiment tout, ceux qui n’aiment rien, ceux qui racontent trop l’histoire, ceux qui publient trop souvent, ceux qui lisent trop de nouveautés, ceux qui n’ont pas d’avis intéressants, ceux qui n’ont pas d’univers… (ah, ce dernier jugement, celui-là, vraiment, je l’adore !)


battle3Je continue ou vous avez compris le principe ? Mais qu’est-ce qui oblige quiconque à fréquenter des blogs qui ne l’intéressent pas ? Depuis plus de six ans que je blogue, j’en ai suivi un grand nombre, mais parfois, nos chemins se séparent, nos intérêts divergent, chacun va de son côté, sans que rien de définitif n’ait été dit, et rien n’est plus facile que de ne plus se croiser ! Il est certain qu’il n’y aura pas de moment de gêne à se rencontrer à la boulangerie du coin ou à la piscine !


Enfin s’il y en a que ça amuse de venir sur les blogs uniquement pour pouvoir les critiquer ensuite, laissons-les s’amuser tout seuls, mais arrêtons de nous prendre la tête pour savoir si nous devons publier plus, moins, plus long, plus court, plus original, plus consensuel, pour plaire à tout le monde ! Enfin, moi, en tout cas j’arrête !


battle4Ma ligne de conduite était déjà de suivre mon petit bonhomme de chemin sans me préoccuper des autres, hormis un cercle restreint de blogueurs et blogueuses qui se reconnaîtront, eh bien, cela va être de plus en plus le cas ! Et que ceux qui ne trouvent aucun intérêt à me lire ne se gênent pas pour aller voir ailleurs !

En illustration une « battle » graphique entre Katy Couprie et Delphine Grenier à la fête du livre jeunesse de Villeurbanne au printemps dernier !

131 commentaires sur « Qu’est-ce qu’un « bon » blog ? »

  1. Bonjour Kathel, voilà un billet intéressant, d’ailleurs on le constate aux nombres de commentaires reçus. Personnellement, je suis incapable de répondre à cette question, c’est tellement subjectif: comme un roman, un film ou une peinture. Je vais régulièrement sur certains blogs (livre ou cinéma et parfois voyages) car cela me donne des idées de lectures, de films et je suis toujours en admiration devant de belles photos. En tout cas, ma chère Kathel, je viens lire ton blog régulièrement et je ne suis pas déçue. Bonne journée.

    J'aime

    1. Comme un roman, un film ou une peinture, on n’est pas obligé d’aller voir ce qui ne nous plaît pas, ni de donner des conseils à l’auteur, ou à l’artiste, si ça ne nous plaît pas… Et au moins, contrairement à un film ou une exposition où l’on a payé la place ou l’entrée, les blogs se visitent gratuitement ! Merci de tes visites, Dasola, et bonne journée.

      J'aime

  2. Je crois que j’ai complètement raté l’origine de la polémique (je dois dire, d’ailleurs, que j’admire ceux qui en plus d’alimenter leur blog ont le temps de lire tout ce qu’écrivent les copains et même de commenter… Si je parviens ne serait-ce qu’à parcourir dix blogs dans la semaine, c’est le bout du monde), mais je ne peux qu’approuver ce que tu dis ici…

    J'aime

    1. Il y en a eu plusieurs, ou plutôt des discussions sur un autre sujet qui reviennent immanquablement autour des mêmes thèmes ; certains blogs n’existeraient que pour recevoir des livres gratuitement, et n’auraient aucune qualité… Franchement, moi, je n’en connais pas, et je trouve que ça met une mauvaise ambiance de faire courir de tels bruits ! Et quand bien même il y en aurait quelques-uns, pourquoi les fréquenter ?

      J'aime

      1. Ma foi, je ne dois pas en fréquenter non plus (et d’autre part ça ne me dérangerait certes pas de recevoir des bouquins gratuits, mais tenir un blog me semble être un investissement suffisant pour qu’on se passe de ce genre de « soupçons »). Mais que veux-tu, la politesse est une denrée rare sur Internet…

        J'aime

  3. Kathel, Enna, Mille et un frasques et les autres… vous avez raison de fuir tout ça. Ca n’apporte absolument rien.

    J'aime

  4. Bonjour Kathel,
    Nous ne nous connaissons pas, j’ai peut-être un jour laissé un commentaire sur un de tes billets mais je ne m’en souviens plus. Je me permets de venir commenter car j’ai assisté à plusieurs débats de loin, sur FB (dans ma liste sont quelques blogueuses lecture) et j’avoue que j’ai ouvert des yeux ronds : l’essentiel n’est-il pas de lire et de partager ce plaisir ?
    En tant qu’écrivaine, un avis sur un de mes ouvrages, qu’il soit long ou court, détaillé ou lapidaire, rempli d’anecdotes ou visant l’essentiel, reste un avis (et s’il a plu, c’est encore mieux 😉 ). Une personne a lu ce que j’ai écrit et a décidé d’en parler : je pense que ce retour, pour l’auteur, est tout simplement merveilleux.
    Entre passionné-e-s, c’est tellement dommage de s’empoigner ainsi, non ?

    J'aime

    1. Bonjour Olivia et merci pour ta réaction et ta visite. C’est sympa de donner un avis sur la question, vu du côté d’un écrivain. Là encore, il y a sans doute des attentes différentes à la lecture d’un billet de blog selon les auteurs, mais si le respect de la personne qui a écrit un avis sur le livre est présent, c’est l’essentiel.
      Les blogs sont devenus trop nombreux, c’est vrai, mais heureusement personne n’est obligé de les visiter tous et de les commenter tous !

      J'aime

  5. A kathel et tant de blogueuses que j’ai pu croisé et partagé

    Cela fait maintenant deux ans que mon blog est en sommeil, avec le recul, j’ai eu le temps de peser le pour et le contre. D’apprécier cette plénitude de pouvoir lire sans la contrainte, sans jugement ni « « obligation » » à rendre ma copie. J’ai retrouvé un chemin serein, le temps de savourer des livres qui ne sont même pas sur les blogs, mais aussi des livres qui font le tour de la blosphère.

    Mais, car il y a toujours un Mais :

    Je dois dire que les blogs que j’ai pu côtoyer, découvrir, m’ont apporté énormément et m’offre encore de belles pépites.

    Et les bons blogs à mon sens, sont restés mes lieux d’errance. Je ne citerai pas de noms, mais vos pseudos sont dans les commentaires pour la majorité. Et si je pose ici quelques mots, preuve en est que je flâne souvent sur vos sphères sans que vous le sachiez.

    Continuez de bloguer car vous nous apportez souvent du rêve de lecture j’entends, je lis que rarement les blablas et Facebook j’y mets que très très très rarement les pieds pour toutes les raisons que vous devez rencontrer. C’est une réelle perte de temps. Et tenir un blog demande également énormément de temps si plus est, on est tenté de visiter les amies blogueuses, laisser un commentaire etc c’est une chaîne sans fin. Et je n’ose même pas parler de ce diable de FB, linker ici, commenter là… comptez un peu les heures qui tournent, j’ai dit non à cela et oui au silence des pages, au plaisir des mots.

    Choisir entre lire plus et surfer nettement moins, je n’ai pas hésité longtemps, j’ai choisi de lire mon plus grand plaisir avec l’écriture.

    Mais ton blog, vos blogs sont des régals, des montagnes de tentations, c’est aussi, un danger… quand on ne sait plus résister à vos péchés mignons.

    Alors oui, il y a des bons et des mauvais blogs, mais chacun a le choix d’y aller ou pas, mais qui a le droit de juger ?

    Sans doute un jour j’ouvrirai un nouveau blog mais je n’autoriserai aucun commentaire l’anonymat sera total , ça ne sera qu’un lieu pour mémoriser mes lectures en parcimonie, mes lectures dont j’ai du mal à définir.. Ces auteurs qui me résonnent, et dont je ne peux me défaire. Ils ne sont pas forcément nombreux mais je leur reste fidèle.

    Et je vous dis merci car certains, sans vos blogs, je ne les aurai jamais connus.

    Chaque blog est différent, mais c’est votre diversité qui fait la richesse de cette blogsphère. Chacun a son petit plus que l’autre n’a pas. Et fort heureusement.

    Quelques blogs ont peut-être plus de notoriété, il est vrai. Mais moi aussi je m’en fiche de tout cela du moment que chacun peut puiser à la source qu’il lui sied.

    J’ai souvent des trains de retard, vous ne pouvez pas savoir à la vitesse que vous dégainez les rentrées littéraires etc… qu’importe je sais que j’aurai le temps ou je le prendrai pour lire ceux que j’aime.
    Mes dernières lectures : Delerm (incontournable) « Le buveur de temps » et son petit dernier « elle marchait sur un fil » et ma lecture du moment Laurence Tardieu «Une vie à soi » .

    Ces titres sont évocateurs, je vous le dis, buvez le temps, et cessez de marcher sur un fil, prenez le temps de vivre votre vie, la vraie pas celle qui est sur cette toile. Laissez les jugements idiots là où ils sont, et savourez chaque instant qui vous est donné.

    Alors bon vent à tous, un jour peut-être, ici ou ailleurs, mais gardez vos blogs ouverts même si vous les laissez en jachère, il y a toujours de jolis spécimens à cueillir et fleurs rares à humer.

    Une blogueuse d’un autre temps…….. (qui donc, hormis l’or « rouge » que j’embrasse en passant, sera me reconnaître c’est ma signature dorénavant chez elle-même si je dépose rarement un com) avec toute ma sympathie et respect pour vos immenses talents de blogueuse, n’en déplaisent à certains ou certaines.

    J'aime

    1. Bonjour et merci pour ta réaction. Excuse moi par avance de ne pas répondre trop longuement à ton commentaire, mais à force d’aligner les réponses, je commence à me répéter ! (et je viens d’effacer la réponse prévue par une fausse manœuvre ! quelle maladroite !)
      Je suis en tout cas très contente de lire des commentaires aussi nombreux, dont certains émanent d’auteurs, de non-blogueurs, d’anciens blogueurs, et prouvent que le sujet est sensible. Tu es sage en choisissant de lire plus plutôt que de participer à toute cette agitation ! Je ne comprends toujours pas comment certains peuvent perdre du temps à essayer d’imposer leurs points de vue sur la manière de gérer un blog. Puisque eux-mêmes sont, et je le dis sans ironie, sans doute capables d’écrire des billets tout à fait intéressants et pertinents sur les livres qu’ils lisent, qu’ils le fassent au lieu d’utiliser leur talent pour écrire à lancer des piques assassines.
      Bref, merci encore pour ton passage, et n’hésite pas à revenir entre mes pages, et déposer un petit commentaire si nous avons des lectures en commun.

      J'aime

    2. A la blogueuse d’un autre temps ; oui je te reconnais je confirme ;0) Et j’attends de tes nouvelles d’ailleurs :0) J’espère que si tu te décides à ouvrir un nouveau blog tu viendras m’en avertir !! Je t’embrasse.

      J'aime

  6. Je prends le temps de commencer ici après la semaine ! 🙂
    Je suis entièrement d’accord avec toi … nous bloguons pour notre plaisir, et regarder son voicin pour le critiquer est tellement tellement puéril.
    J’ai conscience d’avoir cette semaine mis les pieds dans le plat, lassée d’avoir toujours des conversations qui se terminaient tout le temps de la même façon.
    Bien entendu, ces critiques visent des blogs, sans les citer, plus facile …
    Depuis le mois d’août je n’ai répondu qu’une seule fois à ces critiques, et ce sera la seule car je me suis aperçue que c’était du temps perdu, un dialogue de sourds. Je préfère ignorer donc à l’avenir ces piques pour ne me concentrer qu’à l’essentiel : bloguer comme je l’entends.

    J'aime

    1. Tu as bien raison de ne plus prêter l’oreille à ces commentaires qui tournent en rond, sans jamais rien apporter. C’est décevant de voir que certains blogueurs, par ailleurs sympas, se laissent influencer par ce que je ne peux que qualifier d’aigris, qui ressassent sans fin les mêmes ressentiments. Désormais, je n’y accorderai plus d’attention non plus. Je trouve Facebook intéressant pour suivre les éditeurs, quelques blogueurs qui relaient des infos intéressantes et pour des petits signes de ma famille éloignée. Sinon, que d’infos inintéressantes !
      Je préfère aussi revenir à ma manière de bloguer de 2008, même si je dois passer pour un dinosaure aux yeux de certain(e)s.

      Aimé par 1 personne

  7. « Parlez-moi de moi, y’a qu’ça qui m’intéresse… » J’ai l’impression que c’est la philosophie de ce genre de débats. Je ne suis pas sur Fb mais j’ai déjà lu plusieurs billets ces dernières semaines qui discutaient de ce qu’il fallait faire ou ne pas faire sur un blog. Et à chaque fois j’ai été surprise par le nombre de commentaires. Sans doute que tous les blogueurs s’interrogent, même les plus anciens, On se demande pourquoi on tient un blog, qu’est-ce qui nous fait continuer, qu’est-ce qui nous fera peut-être arrêter un jour… Et puis Je crois que les blogueurs aiment parler de leur blog, tout simplement. Certains ont sans doute l’orgueil de croire que le leur est bien mieux que ceux des autres, mais pour la plupart c’est juste un prétexte à échanges. Car on ne lit pas forcément tous les mêmes livres, mais on a au moins un sujet en commun : le blog.

    J'aime

    1. Tu as sans doute raison, mais parfois les échanges tournent à l’aigre sans que ceux qui ont lancé des affirmations qui fâchent ne se donnent la peine de préciser leur pensée, de clarifier leurs accusations ; du coup les débats s’éternisent sans grand intérêt; J’ai bien conscience d’en rajouter (un peu) avec ce billet, mais je me suis demandée s’il ne fallait pas chercher là la cause de l’arrêt ou la mise en sommeil de certains blogs en ce moment… C’est la diversité des blogs qui est intéressante, mais, j’en reviens toujours là, ils ne sauraient tous plaire à tout le monde. Moi, je fuis quand un blog est plein de couleurs, de paillettes et de trucs animés, d’autres au contraire doivent soupirer quand c’est trop sobre… ils ne se rencontreront pas, mais suivre quelques dizaines de blogs est bien suffisant !

      J'aime

    1. Merci Sandrion, j’ai l’impression d’avoir prêché des convaincus et que ceux qui critiquent à tout va ne m’ont pas entendue. Tant pis, j’ai dit ce que j’avais sur le coeur, au moins !

      J'aime

  8. je suis ravie de lire ce billet et tous les commentaires – je suis moi même en questionnement concernant mon blog et mes lectures pour l’instant, mais je pense que c’est toi qui est dans le vrai = continuer son petit bonhomme de chemin, à sa manière, à son rythme

    J'aime

  9. En lisant ton billet (auquel j’adhère totalement), je me dis que j’ai bien fait de refuser FB. Cette façon d’écrire avant d’avoir réfléchi m’a toujours beaucoup gêné. C’est ce que j’essaie de faire comprendre à la jeunesse avec laquelle je travaille. Un écrit ça reste, et ça peut faire très mal.
    Et puis quoi ? Que des personnes que je ne connais pas détestent un roman que j’adore, qu’est-ce que ça peut bien me faire ? Je dirais plutôt que la diversité a du bon, et que mieux vaut lire de la mauvaise (selon moi) littérature que de ne pas lire du tout.
    J’aime pas le beurre, je ne vais pas pour autant insulter les crémiers, les éleveurs de bovins, les vaches ou les buveurs de lait ? 😉
    Pour moi les blogs sont une trace, une mémoire, un divertissement, une source de tentations et d’échanges respectueux sur les goûts et les idées. Sinon, je passe mon chemin.

    J'aime

    1. Voilà, on en revient toujours là : si un blog ne nous plaît pas, nous allons voir ailleurs. Les magazines, les émissions de radio ou de télé ne sont pas toutes non plus à notre goût, nous n’allons pas pour autant nous en gaver jusqu’à écœurement !

      J'aime

  10. Ben dis donc ! Il s’en passe des choses ! C’est moi ou la blogo s’enferme toujours dans les mêmes histoires ? Je ne connais pas celle-ci mais pas besoin d’en savoir plus. Je suis rarement au courant des dramas de la blogo, Tu poses les bonnes questions et tu amènes la réflexion avec justesse et distance. De mon côté, une pause est nécessaire pour retrouver le plaisir de bloguer et ne plus avoir la sensation désagréable de « devoir » rédiger un billet. Bloguer ne m’a apporté que du positif, j’ai même changé de métier pour travailler avec les livres ! C’est vraiment un chouette hobby et le fil conducteur doit être le plaisir. Par contre, je n’ai aucune intention de couper les liens, importants à mes yeux, tissés au fil de ces dernières années. Et puis, j’ai trop besoin de vos avis de lecture ! Aucune corrélation avec l’évolution de la blogo même si, tout comme toi, j’ai perçu le changement. Une génération bloguesque équivaut à moins de dix ans, je veux bien être qualifiée de vieille et rester avec les vieilles car là, je trouve mon bonheur et ma propre définition du bon blog 🙂 Bises Kathel !

    J'aime

    1. Ben, moi, j’avais dû rater un peu les histoires d’avant, mais ces derniers temps, j’ai ressenti trop de mauvaises ondes dans des petites remarques ici et là, et c’est ce qui m’a fait réagir. Sans vouloir revenir, ce qui serait bien impossible, à la blogo « d’avant », force est de constater que le nombre croissant de blogs fait qu’on a du mal à s’y retrouver ! De là à décréter que tous les blogueurs devraient faire ceci ou cela, ou ne pas faire ceci ou cela… Les donneurs de leçons m’agacent, voilà, c’est tout ! 🙂 Et tu as raison, le moteur d’un blog doit être le plaisir, sinon autant arrêter ! Pas toi, en tout cas, j’espère que tu reviendras ! A bientôt ! 🙂

      J'aime

  11. J’adhère à fond à ce billet ! M’enfin, c’est un débat qui me concerne de moins en moins car après avoir suivi plus ou moins les conversations à ce propos, j’avoue que maintenant, je suis mon petit bonhomme de chemin virtuel, sans faire du chiffre, c’est sûr, mais aussi sans me prendre la tête avec ce qui ressemble franchement à des gamineries. J’ai déjà ma dose au boulot sans en rajouter sur la toile 😉
    Bonne journée !

    J'aime

    1. Merci pour ton avis ! A entendre ou plutôt à lire certains commentaires, il semblerait que tout le monde n’ouvre un blog que pour faire de l’audience… bien sûr, c’est toujours agréable de savoir que ses billets sont lus, on écrit un peu pour être lu et commenté, mais pour la plupart, nous n’avons pas l’œil fixé sur les statistiques. Des blogueurs qui essayent de faire du chiffre, il y en a, mais ça ne me gêne pas, puisque je ne me sens pas en concurrence avec.

      J'aime

  12. J’arrive ici complètement après la bataille ! Merci pour ce billet. Il relaie bien certaines des questions qui ont émaillé ma vie de blogueuse. Est-ce que je lis les bons livres ? Est-ce qu’il faut que je publie plus souvent ? Est-ce que ça vaut le coup de continuer à bloguer ? Pour quoi ? Pour qui ? Est-ce que je ne devrais pas fermer les commentaires ? Pourquoi est-ce que les commentaires apportent si rarement un débat, des conseils, des idées ? … Questions toujours d’actualité !

    J'aime

    1. Merci pour ton avis. Je serais bien incapable de fermer les commentaires, sinon autant reprendre un bon vieux carnet ! C’est vrai que pour le blog, on fait l’effort de mettre son avis en forme, alors autant que ce soit lu et mieux commenté. Mais maintenant je ne me pose plus (comme toi et beaucoup d’entre nous) la question des « bons livres ». Je lis ce qui me plaît et tant pis si j’ai moins de passage pour certains types de textes…

      J'aime

  13. Je reviens sur ce billet à la faveur d’un lien laissé par l’Or le concernant, comme quoi il a marqué les esprits. Et surtout depuis, il y a eu hécatombe d’arrêts de certains blogs qui me tenaient à coeur. Avec un peu de recul il est évident que FB est à l’origine de ce malaise qui s’est installé sournoisement dans la bloguo, le côté bon enfant, partage et plaisir avant tout a fait place à des remises en questions qui n’ont même pas lieu d’être ! Ce qui me fait peur dans certaines remarques maladroites de certaines (plus que méchantes) c’est ce consensus vers lequel tout le monde devrait converger, à quand le retour de la pensée unique ? Comme toi, FB me servait il y a trois ans, presque 4 à rester en contact avec des amis éloignés et des membres de ma famille. Puis j’y ai mis certaines choses en « humeurs » (bisounourses à côté de ce dont tu parles) pour ne pas « polluer » mon blog, alors que cette idée ne me serait même pas venue à l’esprit il y a quelques mois ! Mon blog est mon jardin secret, ma bulle d’oxygène et un lieu où j’ai envie de partager (où j’avais) Je le fais moins à cause de ces jugements inquisiteurs que je « sens » autour, comme si j’avais à me justifier de ce que j’écris… Mais après mûre réflexion, je préfère encore rester « intermittente » comme tu le dis si bien que de renoncer à mon droit de parole et si elle ne plaît pas, que les chouineurs patentés passent leur chemin et aillent sur FB déverser leur fiel ! L’essentiel étant aussi de rester soi-même, lucide et sincère dans nos avis… De commenter ou pas certains billets que nous venons de lire mais sur lesquels nous n’avons pas d’avis précis… De se faire plaisir avant tout, le jour où le plaisir et l’envie disparaissent, ou se mettent en veilleuse, alors là commencent les interrogations et comme je disais, bien souvent, elles sont conditionnées par le regard des autres et n’ont pas lieu d’être…

    J'aime

    1. Merci de ton passage, c’est aussi l’impression qu’une pensée unique se faisait jour en creux dans certaines remarques qui m’a fait réagir. Je ne sais pas si ce billet a été utile, si ce n’est de m’avoir fait plaisir de « vider mon sac » ! 😉

      J'aime

  14. Un bon blog, pour moi c’est comme un bon livre, un bon ami. Il m’aide à vivre. Pourquoi je blogue, tout d’abord je voulais parler de quelque chose qui me tient à cœur, pour informer les gens.
    Puis maintenant pour partager, passer le temps… mais je ne me pose pas trop de questions. En tout cas la blogosphère que je fréquente est un bel endroit qui me fait du bien. J’ai même l’impression de devenir « un peu plus intelligente » avec toutes ces personnes cultivées, sensibles.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.