littérature Amérique du Nord·rentrée automne 2014·vie de lectrice

Festival America (deuxième jour)

 

Suite de mon week-end littéraire et américain, avec la journée de samedi !


Etape 1 : Assister à une rencontre sur le thèmes des mondes indiens, vaste thème puisque les invités étaient deux poétesses canadiennes, Joséphine Bacon et Rita Mestoshoko, un guyanais, Aïkumalé Alemin, qui est indien wayana et qui œuvre pour la défense de l’environnement, un conteur canadien, David Bouchard et… et… Joseph Boyden ! Depuis que j’ai lu Le chemin des âmes, Joseph Boyden fait partie des auteurs pour lesquels je n’ai aucune hésitation lorsque sort un nouveau roman ou recueil de nouvelles. J’ai lu tout ce qu’il a écrit et cela a été très plaisant de le voir (et son sourire craquant aussi !) et de l’entendre. Bref, ce débat sur Les mondes indiens m’a permis surtout de découvrir l’existence du peuple innu venant du nord du Canada, et de sa poésie. Ce peuple a une tradition orale, et masculine, mais de plus en plus, les femmes transmettent la culture en la mettant par écrit, sous forme de poésie principalement. Rita Mestoshoko et Joséphine Bacon étaient très touchantes, surtout cette dernière, petite dame toute ridée et souriante, qui remerciait d’avoir été invitée, dans sa langue et en français, et expliquait que ses textes poétiques rendent hommage à la nature et aux ancêtres. Chacun des participants à ce débat a raconté ses racines mêlées qui les mettent entre deux mondes. Joseph Boyden est par exemple d’origine ojibwa par sa mère, écossaise et irlandaise par son père, mais il n’a vraiment renoué avec ses racines indiennes qu’à l’âge adulte. Bref, un débat passionnant qui a aussi beaucoup plu à Anne que j’ai rencontrée quelques temps après. Je pense que vous entendrez reparler de poésie innue !

festivalamerica3

Etape 2 : Se dépêcher vers une autre rencontre avec un auteur que je connais depuis un bon moment : Ron Rash, venu parler de son dernier roman, Une terre d’ombre, et de jeunes auteurs prometteurs : je vous ai déjà parlé de Nickolas Butler, j’évoquerai bientôt Jami Attenberg avec La famille Middlestein, et je pense essayer de trouver aussi les romans de Jesmyn Ward. Le thème était « L’endroit d’où je viens », à savoir respectivement la Caroline du Sud, le Wisconsin, Chicago et le Mississippi, et l’importance des lieux, des paysages et des saisons dans leurs romans. Malheureusement, si le débat avait bien commencé, j’ai été déçue par la journaliste qui entrait trop dans les détails en questionnant les auteurs et qui a tout de même réussi à raconter la fin du roman de Jami Attenberg, et celle du roman de Jesmyn Ward ! Curieuse façon de donner envie de lire que de dévoiler les derniers rebondissements d’un livre !

Etape 3 : Faire une pause de midi bien venue, et surtout, avoir le plaisir de rencontrer Anne pour la première, de revoir Marilyne et Sandrine, de faire la connaissance de Jérôme et Noukette, puis de Mior, Séverine et Malice ! C’est toujours plaisant dans les salons et festivals, de mettre un visage, une voix, sur la connaissance que nous avons les uns des autres par nos blogs !


Etape 4 : Assister au débat sur « Les choses de la vie » animé avec compétence par Sandrine, oui, notre Sandrine ! J’y ai retrouvé Nickolas Butler, et pu écouter aussi Jocelyne Saucier et Mélanie Vincelette. J’ai déjà lu Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier, qui a été très apprécié, et avec raison, sur les blogs. Cette histoire de vieillards « frondeurs » qui se réfugient au fond d’une forêt est très touchante, et va chercher ses racines dans un vieux drame où justement, il pleuvait des oiseaux… Quant à Mélanie Vincelette, qui semble toute jeunette, son roman au titre mystérieux, Polynie, qui se déroule en Arctique, me tente bien et risque de rejoindre ma pile à lire d’ici peu !

festivalamerica4
D’autres billets sur ce festival : ceux de Anne, Marilyne, Mior, Papillon et A propos de livres.

 

Publicités

19 réflexions au sujet de « Festival America (deuxième jour) »

  1. Je reconnais Butler en bas à droite (et à gauche, oui, elle est là!!!)
    Je pense que tu reviendras à ce festival, n’est ce pas? A dans deux ans!

    J'aime

  2. Tu as vu tous les auteurs que j’aurais aimé voir ! J’avais assisté à des débats il y a quatre ans avec Joseph Boyden et Ron Rash, ils sont passionnants. En plus il est beau le Joseph, même avec des cheveux courts. La présence d’auteurs indiens est un plus indéniable, ça rétablit un peu l’équilibre dans l’histoire.

    J'aime

    1. J’aurais voulu un zoom plus puissant pour capter le sourire de Joseph Boyden… 🙂 J’ai beaucoup aimé aussi écrouter des auteurs amérindiens et des jeunes auteurs qui parlent de leur premier roman.

      J'aime

  3. Bonjour Kathel, merci pour ces comptes-rendus et décidément, je regrette d’avoir louper ce festival, j’ai eu la flemme de me déplacer. Si j’avais su qu’il y aurait autant de blogueurs présents, j’aurais fait un effort, tant pis pour moi. Bonne fin d’après-midi.

    J'aime

  4. J’ai entendu Rita Mestoshoko dans un débat sur l’avenir de la planète et elle m’a beaucoup touchée. Elle disait que ce sont toujours les « premières nations » qui trinquent quand il y a un désastre écologique parce qu’ils sont les plus proches de la nature.
    Et sinon, c’était qui le spoiler ???

    J'aime

    1. C’était Liliane Kerjean de la Quinzaine littéraire qui a « spoilé »… le pire, c’est qu’elle a continué à en rajouter malgré les protestations de la salle et que l’auteur lui ai dit clairement qu’elle en disait trop !

      J'aime

  5. Vous avez déjeuné où? Si ça se trouve,nous n’étions pas loin. J’aime beaucoup ces compte-rendus, comme on ne peut pas tout voir, ça compense.

    J'aime

    1. Nous avons déjeuné sur un banc près du café de la Mairie (je crois)… j’avais cru te reconnaître le matin, un couple qui se dirigeait vers la maison des Associations pour la conférence de 11h, mais je ne crois pas que c’est là que tu étais… 😉

      J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s