photographes du samedi

Photographe du samedi (11) Arno Rafael Minkkinen

Mon coup de cœur, non, un de mes coups de cœur de ces Rencontres Photographiques d’Arles 2013 est un photographe d’origine finlandaise auteur de magnifiques autoportraits en noir et blanc. Uniquement des autoportraits ? Oui, regardez plutôt :

ARMinkkinen_8ARMinkkinen_1ARMinkkinen_6ARMinkkinen_11ARMinkkinen_7Arno Rafael Minkkinen est né en 1945 en Finlande, sa famille a immigré en 1951 aux Etats-Unis. Après des études de philosophie et de religion, il travaille dans une agence de publicité et parallèlement apprend la photographie. Une première exposition de ses photos a lieu en 1972, suivie de nombreuses autres.
ARMinkkinen14ARMinkkinen15ARMinkkinen_4ARMinkkinen_9ARMinkkinen_5ARMinkkinen_3ARMinkkinen_2
Le photographe explique que tout ce que l’on voit sur ses photos a réellement eu lieu devant l’objectif : « Il n’y a aucune manipulation de l’image d’aucune sorte, même si j’ai d’abord passé en revue un millier de possibilités dans ma tête. Pour qu’une idée fonctionne, il faut qu’elle soit ancrée dans la réalité au moment de sa réalisation. » Il déclenche la photo à distance et pose toujours lui-même, que les situations soient dangereuses ou non, glaciales ou non !
Même si elles s’éloignent des forêts et des lacs finlandais, j’aime particulièrement les trois dernières : Nu descendant un escalier (en référence à Marcel Duchamp), La chaise de Paul Klee, ainsi que Homme et son chien.ARMinkkinen_10ARMinkkinen_12ARMinkkinen_amanandhisdog

L’exposition se tient à Arles, au Parc des Ateliers jusqu’au 22 septembre 2013.
D’autres photographes bientôt !
asuivre

Publicités

28 réflexions au sujet de « Photographe du samedi (11) Arno Rafael Minkkinen »

    1. J’ai encore du mal à comprendre les photos sous l’eau ou sous la neige… comment faire pour que l’eau soit aussi calme, la neige aussi lisse ? Ce doit être une question de point de vue, mais quel travail !

      J'aime

  1. Impressionnant ! Et fascinant. J’aime particulièrement celle dans la barque les bras étendus
    ( je me suis enfin décidée, l’année prochaine, je passe par Arles ! )

    J'aime

  2. Je suis admirative, éblouie, scotchée! Je trouve ça splendide tout simplement, toute cette série de photos, toutes plus belles et originales les unes que les autres. Je n’ai pas compris tout de suite le principe mais quelle bonne idée il a eue là et quel courage par la suite pour la réalisation! J’ai du mal à dire laquelle je préfère!

    J'aime

    1. Quand on rentre dans l’exposition, on ne comprend pas tout de suite non plus, c’est pour cela que j’ai choisi la première parmi celles qui m’avaient le plus étonnée au début. C’est sûr qu’il faut du courage quand il s’agit de nus dans la neige ou dans l’eau froide.

      J'aime

  3. Kathel, je me suis permise de montrer une photo sur mon blog, en lien avec ton billet! J’aurais dû te demander l’autorisation avant! Je le supprime si cela te contrarie!

    J'aime

    1. Mais non, cela me fait plaisir, au contraire ! Pour répondre à ton billet, celle qui est si vertigineuse est prise du haut d’une falaise, dans le grand Canyon du Colorado, je crois…

      J'aime

  4. Elles sont belles et surtout très troublantes ! elles viennent chercher chez celui qui les regarde des sentiments, des émotions, des questions.. .

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s