abandon de lecture·littérature Amérique Latine·littérature France

Lectures en vrac

Au vu du nombre de livres qu’il me reste à chroniquer avant de partir en vacances, et parce que je voudrais tout de même donner mon avis sur ces abandons ou déceptions, je réalise un tir groupé : trois chroniques au lieu d’une !

demainjarreteDemain, j’arrête ! de Gilles Legardinier, Pocket (2013)
C’est sans doute le plus médiatisé de ce billet, on voit partout sa couverture craquante et colorée, il est de toutes les sélections de l’été…
Et alors ?
Julie, trentenaire célibataire et gaffeuse, est curieuse du nouveau voisin qui vient d’emménager au-dessus de chez elle : il se nomme Ricardo Patatras ! Après moultes péripéties amusantes, Julie finit par le rencontrer, mais se demande pourquoi il reste si mystérieux… La curiosité, défaut fort répandu, et l’attirance pour ce voisin si charmant, la poussent à se compliquer encore davantage la vie. Si l’idée d’une Bridget Jones matinée de Desperate Housewives vous séduit, pourquoi pas tenter ce roman qui se lit très facilement ? Je suis allée jusqu’au bout, mais il m’a manqué quelque chose pour que cette lecture soit davantage que plaisante. Le style, peut-être ? Je m’attendais à mieux, et je ne pense pas lire le roman suivant. Quoiqu’il en soit, on peut reconnaître à l’auteur la facilité à se glisser dans la peau d’un personnage féminin, et à suivre le fil de ses pensées tournées vers un spécimen de la gent masculine… Un livre à classer dans la catégorie de ceux qui font du bien au moral, sans trop de prétention ! 

Leiloona a été séduite !

legendedesfilsLa légende des fils de Laurent Seksik, Flammarion (2011)
J’avais beaucoup aimé, de cet auteur, Les derniers jours de Stefan Zweig, il y a deux ou trois ans… J’ai été attirée par ce roman d’apprentissage qui décrit le parcours d’un jeune garçon qui vit à la campagne aux environs de Phoenix, en Arizona, en 1962, le lieu et l’époque me convenaient bien !
Cependant, dès le début, je n’ai pas accroché, la distance établie par l’auteur avec son jeune personnage m’ayant interdit toute empathie, malgré ce qu’il doit subir de la part de son père. De plus, un manque de rythme dans le roman, de longs monologues de personnages secondaires dont on se demandent ce qu’ils viennent faire là, m’ont découragée et ôté toute envie de dépasser la première moitié. Tant pis, je pense que cet auteur est plus à l’aise dans le domaine biographique et que ce sera là que je le retrouverai !

D’autres avis sur Babelio.

traduirehannahTraduire Hannah, de Ronaldo Wrobel, Métailié (mars 2013)
Max est arrivé de Pologne pour s’installer à Rio de Janeiro dans les années 30. Petit cordonnier, il est sommé de traduire du courrier en yiddish pour le compte de la censure qui tient à l’oeil les étrangers supposés subversifs. C’est ainsi qu’il a l’occasion de découvrir Hannah, belle et douce jeune femme, dont il tombe amoureux par lettres interposées. Sa curiosité pour la belle, qui n’est pas vraiment ce qu’elle semble être, va l’entraîner dans mille péripéties…
Voici celui des trois que je regrette le plus de ne pas avoir aimé. Le pays, les personnages, le contraste entre les juifs débarqués d’Europe et la gaité et la tolérance de leur pays d’accueil, le style tout à fait agréable et bien rendu par une traduction à laquelle je n’ai rien à redire… Bref, que du positif, mais dès la moitié du roman, le trop-plein de loufoque, l’imbroglio entre tous les personnages, tout cela m’a perdue et laissée sur le bord du chemin ! J’ai tout de même laissé le marque-page en place pour une reprise éventuelle, et je vous tiendrai au courant si je le finis !

L’avis plus positif de Keisha.

Advertisements

26 réflexions au sujet de « Lectures en vrac »

    1. J’essayerai à la fin des vacances, quand mes neurones seront au mieux de leur forme ! Quant aux remarques sur les chats, ne le reprends pas pour ça, ça n’en vaut pas la peine… si ce n’est que Julie n’aime pas les chats, sans qu’on sache pourquoi (ou alors, j’ai raté quelque chose !) L’écriture m’a déçue aussi, d’autant qu’une libraire me l’a vendu en me disant que c’était bien écrit !

      J'aime

  1. Je pense malgré tout que « Complètement cramé », de Gilles Legardinier, te plairait (comme il m’a plu). Parce que ce « Demain j’arrête ! », je ne l’ai toujours pas tenté, persuadée qu’il ne passerait pas, lui.

    J'aime

  2. Effectivement, nous sommes plutôt synchros pour la première lecture qui pour moi n’est pas une déception (je n’en attendais pas grand chose non plus il faut dire). J’ai passé un bon moment, et voilà !! 😉 Nous sommes d’accord, c’est une lecture sans prétention.

    J'aime

  3. Le dernier m’attend (encore un prêt d’une copinaute qui se reconnaîtra (elle aime les chats, lit plus vite que son ombre, se lève tôt…:)).
    Je ferai un big méga billet tir groupé pour tous mes abandons mais je remets à plus tard parce que le beau temps est arrivé ( donc j’ai envie d’être dehors et d’en profiter)

    J'aime

  4. Je découvre les deux derniers par ton billet et pour le premier, que j’ai eu très envie de lire à sa sortie, tu me confirmes dans la vague méfiance qu’il suscite chez moi : peur d’être déçue. En tout cas, à réserver à un irrépressible besoin de lecture facile!

    J'aime

  5. Bonjour Kathel, d’abord excellentes vacances en avance de phase. Sinon je n’ai lu aucun des livres cités mais je reparlerai de L. Seksik pour son prochain roman qui est un genre de biographie romancée (lu dans le cadre du prix du roman Fnac). Bonne journée.

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s