littérature Amérique du Nord·premier roman·sortie en poche

Sortie poche (9) : Les bois de Sawgamet

boisdesawgamet_pocheJe les ai aimés, ils sortent en poche…
L’auteur :
Alexi Zentner a obtenu en 2008 le Narrative Prize et le O.Henry Prize. Il a publié des nouvelles dans The Atlantic et Tin House. Il vit à Ithaca (New-York) avec sa famille. Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreux magazines américains et anthologies. Les bois de Sawgamet (Touch en anglais) est son premier roman. Son prochain ouvrage sera intitulé The lobster Kings.
312 pages
Traduction :
Marie-Hélène Dumas
Titre original : Touch
Editeur : LGF (6 février 2013) 


Stephen, qui est pasteur, revient dans le grand nord canadien, pour assister aux derniers instants de sa mère mourante, et préparer son retour dans sa ville natale. C’est l’occasion pour lui de se souvenir des histoires de son grand-père, le premier pionnier à l’origine de la fondation de Sawgamet, chercheur d’or tout d’abord, puis bûcheron ensuite. Stephen se remémore aussi les moments marquants ou dramatiques de son enfance.
Mes lectures de la rentrée 2011 étaient à la nostalgie, teintée de surnaturel. Après les âmes des morts et la femme du tigre de Tea Obreth, que je vous rappellerai bientôt, voici les cerfs dorés, les qallupilluits et les wehtikos dans celui-ci.
Les thèmes de ce roman sont la mémoire familiale, la transmission, les légendes et la force avec laquelle elles s’imposent dans la vie d’une communauté. 
Il s’agit d’une ville de chercheurs d’or dans une région très froide du Canada, ville partie de rien, de la découverte d’une pépite, puis une cabane au bord du fleuve, une épicerie, une scierie, des maisons, un bordel, une église… Les rudes bûcherons ou les chercheurs d’or qui s’installent reprennent à leur compte les légendes indiennes, et, particulièrement dans les moments difficiles, y trouvent davantage que dans la religion ou dans l’alcool, le seul moyen de continuer à vivre dans ces contrées inhospitalières.
Arrivé au milieu du XIXème siècle, le grand-père de Stephen doit affronter bien des situations extrêmes, froid inimaginable, incendie, décès, rivalités. Pour les parents de Stephen et leurs jeunes enfants, la vie n’est pas des plus douces non plus et ils paieront un lourd tribu aussi aux divinités de la forêt.
C’est donc, sans fil chronologique, mais plutôt par des retours en arrière, une fresque sur la création d’une ville, sur la fondation d’une famille, et surtout de très belles images sous la plume agile de l’auteur : un fleuve gelé, des draveurs sur leurs troncs flottants, un cerf nimbé d’or, des lumières dans la neige, un tunnel glacé… Vous laisserez-vous comme moi embarquer par les qallupiluits et autres esprits de la forêt ?

Citations : Je veux pourtant penser qu’avec toutes les histoires que j’avais entendues, je savais que Sawgamet était à la fois un lieu et une idée, et je savais que mon grand-père avait rapporté avec lui un certains sens des sortilèges que nos bois recelaient toujours, et toutes les possibilités qui en découlaient.

Sawgamet a changé. L’obscurité a été repoussée. Mais je le dis à mes filles, il reste encore des parties de la forêt qui gardent leurs secrets, où les montagnes peuvent se pencher au-dessus de vous, tout près, où les esprits passent à côté de vous en volant dans le noir.

D’autres billets, ceux de Lililalu et d’Ys.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Sortie poche (9) : Les bois de Sawgamet »

  1. Ca m’intéresse toujours, mais je n’ai toujours pas pris le temps de le lire quand je l’ai emprunté à la bibli ! Ben, Keisha, il y a un petit air de nature writing, non ??

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s