conseils de lecture·littérature Europe du Sud

Conseils de lecture (3) L’Italie si j’y suis

C’est avec le titre du dernier roman de Philippe Fusaro que je vous propose ce troisième rendez-vous de conseils de lecture. Un projet printanier me donne envie de lire sur la Sicile, sur l’Italie en général, ou des auteurs italiens. Je préfère les ambiances urbaines et contemporaines, mais suis ouverte à toute suggestion. 

Je commence par quelques belles découvertes, et bien sûr, le tout récent Palermo solo… 

D’acier de Silvia Avallone

Le père et l’étranger de Giancarlo de Cataldo (auteur de Romanzo criminale)

Noir toscan d’Anna Luisa Pignatelli (dans la Toscane profonde)

dacier  peretletranger  noirtoscan  palermosolo

Et vous, quels sont vos coups de cœur vénitiens, romains, sardes, siciliens ou napolitains ? 

Keisha propose de lire le sicilien Andrea Camilleri et son commissaire Montalbano. J’ai lu Les ailes du sphinx et noté La piste de sable, mais il en a écrit beaucoup !
Pourquoi pas aussi relire Italo Calvino ? Les villes invisibles, à moins que vous ne me conseilliez d’autres titres. Voilà qui est fait, Emeraude propose Le Baron perché ou Le vicomte pourfendu

Dominique a lu L’île de Giani Stuparich, dans la région de Trieste, et Mario Rigoni Stern dont je note Le sergent dans la neige ou Hommes, bois, abeilles

Aifelle a écrit un billet sur Les saisons de Giacomo, du même Rigoni Stern et elle aimerait lire Donna Leon. Mort à la Fenice doit être son plus connu. Ses romans sont trop nombreux pour être cités tous. Je ne connais pas La petite fille de ses rêves, tiens !

Anis explore la littérature féminine avec une auteure du début du XXème siècle, Sibilla Aleramo (Une femme) et plus récemment, Goliarda Sapienza (L’art de la joie).

Anne suggère Accabadora de Michela Murgia et Un chocolat chez Hanselmann et Routes de poussière, tous deux de Rosetta Loy.

Claudia Lucia propose le petit livre-guide Venise est un poisson de Tiziano Scarpa, Les mémoires de Giorgione de Claude Chevreuil,
 Mort à Venise de Thomas Mann
, La bulle de Tiepolo de Philippe Delerm. Pour Florence, Avec vue sur l’Arno de Edward Forster
, en Sicile, Le Guépard de Giuseppe Tomasi de Lampedusa, et enfin Les fiancés d’Alessandro Manzoni.

Mireille cite Col de l’ange de Simonetta Greggio. A noter aussi La tante Marquise de Simonetta Agnello Hornby. Milena Agus, a écrit plusieurs livres qui se passent en Sardaigne, dont Battement d’ailes

Une comète ajoute tout Italo Calvino (Mireille cite Marcovaldo et Le sentier des nids d’araignées) et tout Dino Buzzatti, qui n’a pas écrit que Le désert des Tartares !

Philisine Cave a apprécié Chaos calme de Sandro Veronesi, et un peu moins La mer, le matin de Margaret Mazzantini.

Papillon recommande aussi Le guépard de Giuseppe Tomasi de Lampedusa et les polars de Fruttero et Lucentini (L’amant sans domicile fixe et Place de Sienne, côté ombre)

Publicités

34 réflexions au sujet de « Conseils de lecture (3) L’Italie si j’y suis »

    1. Je vois, les polars et autres romans d’Andrea Camilleri… j’en relirais bien volontiers ! Quant à Calvino, je n’en ai pas lu de puis longtemps, aurais-tu des titres à recommander ? J’avais repéré Les villes invisibles ou Le vicomte pourfendu…

      J'aime

  1. A part Calvino et A. Camilleri déjà cités, j’ai trop peu lu les auteurs italiens pour te conseiller. En revanche, je me souviens de ton coup de coeur pour  » D’acier  » et je note maintenant  » Le père et l’étranger  » qui m’intéresse très sérieusement !

    J'aime

  2. Je ne suis pas familière de la littérature italienne, mais j’aime beaucoup lire Mario Rigoni Stern et j’espère bien découvrir un jour Dona Léon, célèbre vénitienne, même si je ne suis pas certaine qu’elle ait la nationalité italienne.

    J'aime

    1. Toi aussi, tu cites Rigoni Stern… Un incontournable, on dirait ! Donna Leon doit être américaine, mais ce n’est pas grave puisque c’est donner envie d’aller en Italie qui compte !

      J'aime

  3. Oh j’ai oublié, j’en ai lu quelques-uns de Rosetta Loy, il y a longtemps, que j’ai beaucoup aimés : Un chocolat chez Hanselmann, Les routes de poussière… (ça fait référence à l’Italie de la seconde guerre mondiale et aux poursuites antisémites, mais c’était très fin, très bien écrit.

    J'aime

  4. Je prends notes des conseils de lecture. Merci!
    sur VENISE
    Lire l’adorable petit livre-guide Venise est un poisson de Tiziano Scarpa :
    http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2011/06/tiziano-scarpa-venise-est-un-poisson.html
    Claude Chevreuil : Les mémoires de Giorgione
    http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2011/06/claude-chevreuil-les-memoires-de.html
    Mort à Venise de Thomas Mann
    http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2012/01/reponse-lenigme-n-18-thomas-mann-la.html
    Philippe dElerm : la bulle de Tiepolo
    http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2011/06/philippe-delerm-la-bulle-de-tiepolo.html
    PS Dona Leone est américaine mais elle vit à Venise.

    Pour FLORENCE : Avec vue sur l’Arno de Edward Forster
    http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/2011/06/edward-forster-et-james-ivory-avec-vue.html

    Et je propose aussi de lire ou relire les classiques :
    Les Fiancés de Manzoni que je veux relire depuis longtemps
    Giuseppe Tomasi Lampedusa : le guépard. que je n’ai pas encore lu

    J'aime

    1. Formidable ! On peut dire que ce n’est pas pour rien que tu t’es nommée Claudia Lucia ! Quand il est question d’Italie, tu es imbattable. Je vais noter tout cela, ma liste de lecture s’allonge singulièrement… Il n’y a que Mort à Venise que je laisse à d’autres, j’ai un très mauvais souvenir du film, même si le livre est sans doute meilleur. 😉
      Le guépard est un très bon souvenir de lecture autant que le film, magnifique !

      J'aime

      1. Un mauvais souvenir du film de Visconti? Moi je trouve que c’est un grand film et qu’il est à égalité avec le roman. Deux grandes oeuvres à la fois très semblables et très personnelles. Je me souviens pourtant que la première fois je n’avais pas aimé le film. Bien sûr, le sujet ne fait pas plaisir! Il m’a fallu le revoir des années après pour en apprécier le talent et la maîtrise!
        Oh! non, je ne suis pas imbattable. je n’ai pas lu les romans dont tu parles…

        J'aime

  5. J’avais beaucoup aimé « Col de l’ange » de Simonetta Greggio qui a aussi écrit « Dolce vitta »
    La zia Marchese (La tante Marquise) De Simonetta Agnello Hornby,plus connue pour « L’amandière » .Se déroule en Sicile
    et,si je n’ai pas lu trop vite, je n’ai pas vu Milena Agus, Sardaigne.

    J'aime

    1. Bienvenue Mireille et merci pour toutes ces idées ! (que je vais noter, bien sûr)… Non, Milena Agus n’a pas été encore citée… et je ne l’ai pas encore lue non plus.

      J'aime

  6. Si tu veux lire d’autres titres de Calvino, il faut que tu te penches sur « le baron perché » et sur « le vicomte pourfendu ». C’est génial, ça mérite le détour, mais à part que son auteur soit italien, ça n’a pas grand chose à voir avec l’Italie. C’est plutôt philosophique. Un peu comme « si c’est un homme » de Primo Levi. Un livre à lire absolument, écrit par un italien, mais sur les hommes dans les camps de concentration

    J'aime

    1. C’est vrai que je n’avais même pas pensé à citer « Si c’est un homme », je suis d’accord qu’il est absolument à lire, mais il n’évoque pas beaucoup l’Italie. D’Italo Calvino, j’ai lu « Par une nuit d’hiver, un voyageur », qui serait plutôt pour amateurs de variations autour de la littérature… (enfin, mon souvenir est vague et cela me donne envie de le ressortir, tiens !)

      J'aime

  7. Pour la Sicile je conseille vraiment le Guépard de Lampedusa, pour Venise ou Sienne les romans de Fruttero et Lucentini (L’amant sans domicile fixe ou Place de Sienne côté ombre).

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s