littérature France·policier·sortie en poche

Sortie poche (7) : Les harmoniques

harmoniques_pocheJe les ai aimés, ils sortent en poche…
L’auteur : 
Marcus Malte est né en 1967 et vit depuis ce temps à La Seyne-sur-Mer. Il a fait des études de cinéma, a été musicien de rock, de jazz et de variétés. Puis il s’est lancé dans l’écriture pour les adultes, plus particulièrement des romans noirs, et pour la jeunesse…
416 pages
Editeur : Folio (17 janvier 2013)

Quinze ans après Le doigt d’Horace et Le lac des singes, Marcus Malte retrouve Mister, le pianiste de jazz sensible, qui refuse de laisser refermer le dossier de la mort de Vera Nad. Cette jeune fille venait chaque semaine l’écouter dans la boîte de nuit où il jouait, touchée par les harmonies que ce noir baraqué réussissait à tirer de son piano. Mais Vera Nad, qui avait connu le pire à Vukovar, devait encore affronter le mal pour finir dans un coin sordide de la capitale, brûlée vive. Cela Mister ne l’accepte pas, et surtout que le dossier soit si vite classé, deux petits dealers ayant avoué le meurtre. Le duo formé de Mister et de son ami Bob, chauffeur de taxi lettré, va tenter de comprendre, en commençant par le cours de théâtre que fréquentait Vera.
Quand un poète vous conte une histoire policière… le style a plus d’importance que l’histoire elle-même. Non que l’intrigue ait à rougir de quelque défaut que ce soit, mais pour ma part, je me suis davantage laissé emporter par la musique des mots. Le personnage de Mister aussi est pour beaucoup dans le charme qui se dégage de ce roman, et le charme est une qualité assez peu associée au genre policier pour que cela soit noté. Mister, grand sentimental, que les injustices rendent malade, part en quête de vérité pour la mémoire de Vera Nad. Les personnages qu’il rencontrera seront, au fond de leurs âmes, plus noirs et cyniques les uns que les autres, même et surtout dans les hautes sphères du pouvoir. Le monde de l’art, théâtre, musique, peinture, sert de décor à l’enquête, quant aux souvenirs de Vukovar, ils sont presque entièrement empreints de désespoir.
Bref, il ne faudrait pas que je vous en dévoile trop, lisez ce roman, laissez vous séduire par sa mélodie chaleureuse, ses touches d’humour, découvrez Marcus Malte si ce n’est pas déjà fait. Pour ceux qui connaissent déjà, je trouve ce dernier roman moins dérangeant que
Garden of love, plus classique peut-être de facture, mais tout aussi réussi.

Extrait : Elle aimait les ballades. Les airs nostalgiques. Ceux qu’on peut fredonner les lèvres closes et laisser dérouler, ceux qu’on peut étirer à sa guise, à sa propre mesure, le temps qu’il faut. Ceux qui réchauffent durablement.Il semblait qu’elle eût vécu plus d’automnes que d’étés. Ne parlons pas de rose poussant sur le fumier mais plutôt d’un pur rayon de soleil qui force l’opaque et âcre nuage d’après bombardement pour venir se poser sur l’arbre aux branches dénudées. 
Dans un silence de mort.


D’autres impressions de lecture chez 
Alain, Amanda,  Emeraude, Gwenaëlle, Jean-Marc Laherrère et l’excellent article d’Alexandra Schwartzbrod dans Libération.

La page de l’auteur sur le site de l’éditeur Zulma.

Advertisements

18 réflexions au sujet de « Sortie poche (7) : Les harmoniques »

  1. Ben moi je n’ai pas marché avec celui-ci, il m’est un peu tombé des mains, je l’avoue, justement par son côté un peu classique (et j’aurais dit, un jour de mauvaise humeur, attendu). Il faut dire que j’avais adoré Garden of Love, qui m’avait scotchée, et du coup, mes attentes étaient très très hautes… Mais bon, je réessaierai peut-être, un de ces jours.

    J'aime

    1. Non, je t’assure, l’auteur est tout à fait pacifique et sympathique ! Quant à ses romans, ce n’est pas trop guimauve, c’est sûr, mais cela reste dans les limites du supportable… Il y a d’autres auteurs que je ne lis plus, pourtant, pour des raisons de violence.

      J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s