littérature France·nouvelles

Nouvelles contemporaines, de Vigan, de Fombelle et Vermalle

nouvellescontemporainesRegards sur le monde
Les auteurs : Delphine de Vigan est née à Boulogne-Billancourt en 1966. Elle est l’auteur de six romans pour adultes, dont No et moi qui a reçu le Prix des libraires en 2007, et Rien ne s’oppose à la nuit qui a reçu le Prix Fnac 2011, le Prix France Télévision, 2011, et le Prix Renaudot des lycéens, 2011.
Timothée de Fombelle est né en 1973. Il a d’abord été professeur de lettres avant de devenir écrivain et dramaturge. Il a publié Tobie Lolness et Vango (Editions Gallimard) et reçu une vingtaine de prix français et internationaux.
Née en 1973 dans l’Oise, Caroline Vermalle est diplômée de l’Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques. Après avoir été productrice associée pour la BBC, elle publie  à trente cinq ans son premier roman L’avant-dernière chance qui a reçu le Prix Chronos 2010.
128 pages
Editeur : Le Livre de Poche (avril 2012)

Un petit livre plein de textes courts, dans une collection « jeunes adultes », avec une jolie couverture, un format agréable, voici qui semble bien ciblé pour un public adolescent ayant un peu de mal à retrouver le chemin de la lecture. Si de plus les textes sont de bonne qualité, le pari sera parfaitement réussi.
Je n’ai lu que Caroline Vermalle parmi les trois auteurs bien présents sur les blogs pour leurs romans. Son roman L’avant-dernière chance avait vaincu mes réticences de départ quant à son sujet, et j’avais pris grand plaisir à le lire. J’ai donc tout d’abord découvert la nouvelle de Delphine de Vigan, Comptes de Noël, avec un personnage de petite fille qui cherche des explications à toutes choses, et en particulier au départ de son père un soir de Noël. Une jolie histoire.
Avec Timothée de Fombelle, ce sont des instantanés de vie, entre émotion et sourire, qui nous sont donnés à lire, et qui donnent envie de mieux connaître cet auteur.
Enfin, Caroline Vermalle a écrit les deux nouvelles les plus longues, qui mettent en place deux univers bien différents. Tout d’abord Le dernier tour, émouvant portrait d’un vieil homme qui attend une visite toute une soirée, auprès du manège pour enfants qui constitue son gagne-pain. La dernière, La fille du déménageur, m’a touchée encore davantage, mais je vous laisserai le plaisir de la découverte. (et aussi la joie d’écrire tout seul votre avis, pour les petits malins qui atterriront ici lorsque leur prof de français leur demandera un commentaire !)

Extrait : La jeune femme brune courait sous la pluie torrentielle pour prendre son service à l’Escale, l’unique café du quartier encore ouvert à cette heure du soir. Arrivée devant la porte vitrée encombrée d’autocollants, ses yeux s’arrêtèrent sur le reflet d’un halo de lumière derrière elle. Elle soupira. Gaston. Il avait dû oublier l’heure.
Elle se retourna. Au milieu de la place de ce « nouveau quartier » qui avait vieilli trop vite, se tenait, telle une oasis de couleur au milieu du béton,illuminé comme un paquebot en fête, un manège pour enfants.
A l’intérieur, un grand septuagénaire habillé d’une chemise hawaïenne émergeait de derrière le guichet.Sur on crâne tout lisse se réverbéraient les myriades d’ampoules multicolores accrochées au petit chapiteau.Par-dessus ses lunettes, ses petits yeuxnoirs se perdaient sous des sourcils touffus. Son sourire, que tout le voisinage connaissait, était fendu d’un bec-de-lièvre.

Lu aussi par Aifelle,  Antigone, Cathulu, Keisha, Leiloona, Saxaoul, Stephie


Un grand merci au Livre de Poche et à Caroline Vermalle pour l’envoi.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Nouvelles contemporaines, de Vigan, de Fombelle et Vermalle »

    1. Si je me décidais à participer de nouveau à des challenges, celui-ci pourrait me plaire… Déjà cinq recueils de nouvelles chroniqués depuis l’ouverture de ce nouveau blog, donc deux ou trois mois.

      J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s