brèves littéraires

Brèves littéraires (1)

 

Tout d’abord, je pousse un cri de joie à l’annonce du prix Goncourt qui vient d’être décerné à Jérôme Ferrari pour Le sermon sur la chute de Rome. La lecture de ce roman au mois d’août en avant-première avait été mon premier coup de cœur de la rentrée, premier coup de cœur aussi pour un auteur corse et pour l’écriture de Jérôme Ferrari que je découvrais. Mon billet est ici et , puisque je l’ai repris sur le présent blog. Je lui souhaite un très beau parcours, de nouveaux lecteurs enthousiastes, et de futurs romans tout aussi réussis. Dire qu’il me reste encore tous les précédents à lire… J’en soupire d’aise, et je suis ravie aussi que le Goncourt soit décerné à un roman publié par Actes Sud, maison d’édition chère à mon cœur, et je sais que les blogo-lecteurs sont nombreux à partager cet attachement.

Autre info qui pourra vous intéresser, et moins médiatisée, c’est la Fondation de France qui a demandé à neuf auteurs d’écrire des testaments littéraires de la part du personnage de leur choix. L’ensemble a été rassemblé dans une plaquette que vous avez peut-être trouvée dans Télérama il y a deux semaines. Sinon, vous pouvez les lire en ligne ici.

Extrait de la lettre d’Augustin Meaulnes à Alain-Fournier (par Philippe Delerm)

[…] Cet autre chose, c’est tout simplement le bonheur que vous m’avez ôté. Vous avez fait mourir Yvonne de Galais, devenue ma femme. Mais vous m’aviez ôté le bonheur bien avant, simplement en me permettant de la rencontrer dans l’éblouissement parfait d’un matin de gel et de lumière. On ne se remet pas de cette perfection. Vous l’avez connue vous-même. Votre Yvonne s’appelait de Quiévrecourt. Vous en avez gardé le remords, et ce remords est devenu un roman. Mais vous avez rencontré la mort, vous êtes un mythe. Et moi je suis vivant, et pour l’éternité, vivant d’une vie décevante et pour toujours désenchantée.
Je ne vous pardonnerai pas.

Dégustez au choix, le testament de Zazie, celui d’Alice ou celui d’Anna Karénine, sous les plumes de Paul Fournel, Irène Frain ou Catherine Cusset, ainsi que d’autres encore que je vous laisse découvrir. Et vous, quel testament de personnage littéraire souhaiteriez vous lire ou écrire ?

Filons maintenant à Nantes où 25 écrivains de Finlande, du Groënland, d’Islande, de Suède, de Norvège et du Danemark seront invités du 8 au 12 novembre par l’association Impressions d’Europe.

Ces Rencontres littéraires nordiques permettront de voir entre autres Stefan Mani, Katarina Mazetti, Kjartan Flogstad, Per Olov Enquist, Jen Chistian Grondahl pour des lectures, projections de films, rencontres, débats… Cela se passe au Grand T, 84 rue du Général Buat à Nantes. Entrée libre, tout le programme ici

Publicités

23 réflexions au sujet de « Brèves littéraires (1) »

    1. J’ai assez clamé partout que j’avais aimé ce livre, je crois ! 😉 Pour les lettres de la Fondation de France, on peut les lire en suivant le lien que j’ai indiqué, au cas où…

      J'aime

  1. Hé bé un billet chargé en informations! Pour le Goncourt, je l’ai appris avant 13 heures, aux infos juste avant. Bien. Il me reste à découvrir. Actes sud, on aime aussi.
    Une plaquette Telerama? A voir si ma bibli l’a reçue, elle est abonnée.

    J'aime

  2. il me reste à le lire mais maintenant bonjour pour le réserver en bibliothèque !!
    La corse et les corses m’énervent un peu et je crois que c’est pour ça bêtement que je n’ai pas lu ce livre alors que j’ai bcp aimé son roman précédent

    merci pour ce lien vers les testaments littéraires c’est sympa comme tout comme idée

    J'aime

    1. J’ai de la tendresse pour les corses de ce roman, comme pour certains amis corses ! J’appréhende plus les romans « algériens » de J. Ferrari, par crainte de scènes trop dures…

      J'aime

  3. Je suis moi aussi très contente de ce choix, puisque Deville a eu le prix Fémina – sinon, il avait ma préférence !
    J’ai aimé la lucidité de l’auteur sur notre monde qui est en train de disparaître.
    Bon week end.

    J'aime

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s